Actus#rh / management
Temps de lecture : 02'10''
12 mai 2022
whoz
© Whoz

La solution RH Whoz part à la conquête de l’Europe et des États-Unis

Créée en 2016, la startup lève 25 millions d’euros pour renforcer sa R&D et investir de nouveaux pays, comme l’Allemagne, le Royaume-Uni et les États-Unis.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
La solution RH Whoz part à la conquête de l’Europe et des États-Unis
00:00 - 00:00
00:00

C’est un sujet primordial pour les cabinets de conseil, les entreprises numériques et les bureaux d’études : le « staffing » – comprendre le processus d’affectation des collaborateurs aux différents projets d’une entreprise – joue directement sur les performances de cette dernière. Seulement, il est parfois complexe d’avoir une vue d’ensemble sur les compétences dont on dispose et ses besoins concrets en la matière.

C’est là que Whoz compte aider ses entreprises clientes. Créée en 2016, la startup leur propose une plateforme SaaS capable d’établir une cartographie complète des compétences en interne et des besoins externes, en détectant les tendances et déficits dont pourraient souffrir l’entreprise à l’avenir. Grâce à l’intelligence artificielle, la jeune pousse permet ainsi d’affiner ses plans de recrutement et de formation en bénéficiant d’une vision claire de la situation et de la qualification de ses équipes. Un service qui permet aussi d’effectuer le meilleur « matching » possible entre consultants et clients en vue de leurs spécialisations et domaines de prédilection.

Fondée par Jean-Philippe Couturier, consultant passé par Capgemini et ancien fondateur du cabinet de conseil InovenAltenor, depuis revendu à Orange Business Services, la startup numérise déjà la gestion de talents de nombreuses entreprises comme Devoteam, Engie ou encore Thales. Whoz annonce ce jeudi 12 mai 2022 avoir levé 25 millions d’euros auprès de PSG Equity – auxquels s’ajoutent 5 millions d’euros de prêts bancaires – pour soutenir sa croissance.

Renforcer la R&D

La prise de participation de ce fonds de Growth Equity permettra à Whoz non seulement de s’appuyer sur l’expertise software B2B de PSG, mais aussi et surtout sur son réseau international pour accélérer sa présence sur le marché français et s’étendre à de nouvelles zones géographiques. En ligne de mire ? Les États-Unis, l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Inde.

« Nous sommes très fiers d’accueillir PSG comme partenaire stratégique, qui va accélérer notre ambition de devenir une référence mondiale du staffing numérique, se réjouit Jean-Philippe Couturier, CEO et co-fondateur de Whoz, par voie de communiqué. Nous pensons que leur soutien sera un atout considérable pour développer nos technologies d’intelligence artificielle, renforcer notre offre et booster notre développement. »

Au-delà de l’ouverture à de nouveaux marchés, la startup prévoit aussi d’allouer une partie des fonds levés au renforcement de sa R&D, notamment grâce au recrutement de spécialistes mondiaux du « Natural Language Processing », une branche spécifique du maching learning qui s’attache à comprendre le langage humain ; ici pour mieux en identifier les compétences et besoins des entreprises.

Pour remplir ses objectifs, la société qui revendique déjà 30 000 utilisateurs actifs à travers plus de 50 pays prévoit de doubler ses effectifs en passant à 110 collaborateurs et collaboratrices d’ici à la fin de l’année 2022. Et ce, en particulier dans ses équipes marketing et commerciales ainsi que sur le support client.

Article écrit par Heloïse Pons
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
La solution RH Whoz part à la conquête de l’Europe et des États-Unis
00:00 - 00:00
00:00