Actus#medtech
Temps de lecture : 01'36''
8 juin 2022

Après Sanofi, Owkin reçoit 80 millions de dollars du laboratoire Bristol Myers Squibb

Après un investissement de 180 millions de dollars du groupe pharmaceutique français Sanofi fin 2021, Owkin a conclu un partenariat avec l'Américain Bristol Myers Squibb. La MedTech percevra au moins 80 millions de dollars, afin de mettre son intelligence artificielle au service du développement de médicaments cardiovasculaires.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Après Sanofi, Owkin reçoit 80 millions de dollars du laboratoire Bristol Myers Squibb
00:00 - 00:00
00:00

La startup franco-américaine Owkin, spécialisée dans l’intelligence artificielle (IA) appliquée au médicament, a signé un accord avec le laboratoire américain Bristol Myers Squibb (BMS), qui lui rapportera au moins 80 millions de dollars, a-t-elle annoncé ce mercredi 8 juin 2022.

De nouveaux médicaments cardiovasculaires

Owkin va fournir à Bristol Myers Squibb ses technologies d’IA dans le but de rendre plus efficaces les essais cliniques dans les recherches sur de potentiels médicaments cardiovasculaires. L’objectif est d’utiliser l’IA développée par Owkin pour, entre autres, optimiser le choix des sous-groupes de patients et mieux estimer l’effet des traitements, indique Owkin dans un communiqué. Pour cela, la jeune pousse, créée en 2016 et dont le siège social a depuis été transféré à New York (États-Unis), recevra quelque 80 millions de dollars, ainsi que d’autres paiements potentiels supérieurs à 100 millions de dollars, sous réserve que certaines étapes de développement soient atteintes.

Owkin collabore déjà avec un autre mastodonte du secteur pharmaceutique : le groupe français Sanofi, qui a investi 180 millions de dollars dans la startup en novembre 2021. Il s’agissait, dans ce cas, d’une utilisation de sa technologie afin de mettre au point de nouveaux traitements anticancéreux. Les partenariats se multiplient dans le domaine de l’IA appliquée à la recherche pharmaceutique. Bristol-Myers Squibb a, par exemple, conclu en 2021 un accord avec Exscientia, société écossaise d’IA, à qui le groupe américain pourrait verser plus d’un milliard de dollars.

Pour mémoire, Owkin a également été proactive dès le début de la crise sanitaire liée au Covid-19. L’entreprise a mis sa solution à disposition de nombreux hôpitaux, notamment français, dans le but de déterminer la sévérité de la pathologie chez chaque patient, ainsi que l’ajustement à apporter aux soins en conséquence. De quoi, selon ses dires, limiter la saturation des hôpitaux, à une époque à laquelle le moindre lit libre constituait une bonne nouvelle pour les professionnels de santé.

Article écrit par Maddyness, avec AFP
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Après Sanofi, Owkin reçoit 80 millions de dollars du laboratoire Bristol Myers Squibb
00:00 - 00:00
00:00