Décryptage#MaddyMoney
Temps de lecture : 01'33''
24 février 2023
Les Fondateurs d'Anyos

MaddyMoney : 40 millions d’euros levés cette semaine par les startups françaises

Cette semaine dans le MaddyMoney, 15 opérations ont permis aux entreprises innovantes françaises de lever près de 40 millions d'euros.

Montant
40M€
Nombre d’opérations
15

Les fonds d’investissements semblent avoir pris leurs vacances d’hiver cette semaine : seulement 40 millions d’euros ont été levés par les startups de l’Hexagone (contre 110 millions d’euros la semaine passée). Néanmoins, cette nette baisse du venture capital s’est aussi fait ressentir l’année passée à la même période : le 25 février 2022, Maddyness avait fait un bilan hebdomadaire de 47 millions d’euros.

Autres actualités financières

  • Le groupe français des métiers du digital Humanskills (Aravati, Teaminside, Monsieur Guiz, La Relève, The Good Will, …) annonce l’acquisition de l’agence spécialisée en conseil stratégique digital et en brand content C’est Comme une Agence. Cette dernière est rebaptisée Pop For You pour l’occasion.
  • La startup spécialisée en thérapies immersives en réalité virtuelle à destination des secteurs sanitaire et médico-social Lumeen fait l’acquisition de Cayceo, une solution de réalité virtuelle qui aide à la gestion de l’anxiété et de la douleur.
  • Premier Étage, une communauté d’investisseurs et d’entrepreneurs qui accompagne les jeunes pousses de l’écosystème nantais, vient d’annoncer son premier investissement dans la startup Wiink. Cette dernière développe une plateforme d’optimisation marketing en SaaS qui aide les entreprises à augmenter leur visibilité.
  • La startup Go4ioT, spécialisée dans le déploiement de solutions intégrant les objets connectés – notamment dans les secteurs de la construction et du matériel agricole, devient une filiale du groupe familial néo-aquitain Aramis. Ce dernier est présent sur le marché de l’enveloppe du bâtiment et conçoit, produit et distribue par exemple des produits d’évacuation d’eaux pluviales ou bien des panneaux isolants.
  • L’équipementier industriel français Fives, spécialiste des machines-outils pour l’aéronautique, l’automobile, le BTP, le naval ou encore le ferroviaire, met la main sur Dizisoft. La startup iséroise commercialise une suite logicielle qui aide les industriels à la maîtrise de leurs lignes de production.