écrit le 1 septembre 2023, MÀJ le 1 septembre 2023
1 septembre 2023
Temps de lecture : 4 minutes
4 min
35171

MaddyMoney : 43,1 millions d’euros levés pendant le mois d'août 2023

Maddyness dresse le bilan des levées de fonds du mois qui s’est écoulé. En août 2023, 10 opérations ont permis aux startups françaises de lever près de 43,1 millions d’euros.
Temps de lecture : 4 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
Les cofondateurs de Dattak - Crédits : Sharbel Kanoun
Montant
43,1M€
Nombre d’opérations
10
Maddymoney
Recevez la newsletter mensuelle qui recense l’ensemble des levées de fonds réalisées par les startups françaises

Ce mois-ci, la French Tech a engrangé un total de 43,1 millions d’euros, un montant logiquement en baisse conséquente par rapport à juillet (267,1M€). Ce montant est néanmoins légèrement plus élevé qu'en août 2022 où les startups tricolores étaient parvenues à récolter 30,6 millions d'euros. À noter que d'autres opérations sont susceptibles d'avoir été réalisées ces quatre dernières semaines mais les fonds d'investissements et divers business angels ont pour habitude pendant cette période d'attendre la rentrée pour les divulguer

Il faudra donc patienter durant le mois de septembre pour réellement se rendre compte de la vitalité de l'écosystème et confirmer si la rentrée s'inscrit dans la continuité du premier semestre 2023 ; marqué par une baisse de près de 50% par rapport à l'an passé et une disparition généralisée des méga-levées

L'Assurtech et l’Île-de-France en haut du panier

Quelques tendances peuvent être observées ce mois-ci, malgré une activité à bas régime : sur les 10 opérations enregistrées, on compte 5 amorçages et 5 séries A et le ticket moyen s'établit à 4,3 millions d'euros. Parmi les secteurs les plus financés, on retrouve l'Assurtech au premier rang grâce à la levée de 11 millions d'euros de la startup Dattak. Le secteur RH s'empare de la deuxième place avec un total de 10,7 millions d'euros, permis grâce aux levées de Teale (10M€) et Staff & Go (700K€). La suite est occupée par la Fintech (9,1M€), le Web3 (4,6M€) et l'Agritech (4M€).

Si ces chiffres ne s'avèrent pas représentatifs des dynamiques financières dans lesquelles s'inscrivent la FrenchTech, on peut noter toutefois l’emballement de ces derniers mois autour des modèles d'intelligence artificielle de type ChatGPT qui continue sa progression. Après une levée historique en amorçage de 105 millions d'euros par Mistral AI, une autre pépite française de l'IA générative a attiré l'attention des investisseurs : la startup franco-américaine Hugging Face a récolté 235 millions de dollars auprès notamment de Google, Amazon ou Nvidia et est désormais valorisée à 4,5 milliards de dollars.

Le boom autour de l'IA force le secteur à se reconfigurer et face à l'explosion en bourse du géant américain des puces électroniques Nvidia (+30% depuis janvier), son rival AMD a annoncé le rachat de la startup française Mipsology, spécialisée dans les logiciels d'accélération des processus d'inférence pour l'intelligence artificielle.

Sur la répartition des fonds récoltés par région de mois-ci, il n'y a pas non plus de grande conclusion à tirer : l’Île-de-France se place en haut du classement (30,7M€), suivie de l'Auvergne-Rhône-Alpes (4,6M€), l'Occitanie (4M€), la Nouvelle-Aquitaine (1,9M€), les Hauts-de-France (1,2M€) et le Grand-Est (700K€).

#assurtech
Dattak
11M€
#rh / management
Teale
10M€
#web3
Fxhash
4,6M€
1kx , Fabric Ventures , Everyrealm , Tezos , business angels
#agritech
Abelio
4M€
#proptech
36 heures immo
1,5M€
#rh / management
Staff & Go
700K€
#foodtech / winetech
Proteme
600K€
WeLikeStartup , BeAngels , business angels

Autres actualités financières

  • Le footballer professionnel Blaise Matuidi annonce l'ouverture d'un bureau à Paris dans le cadre de son fonds Origins, fondé début 2022 pour financer des entreprises tech sur des sujets qui animent le grand public comme le Web3, les NFT, le play-to-earn ou encore la santé, la mobilité et la fintech. À ses débuts, Origins avait par exemple participé au tour de table de 31 millions d'euros par la marketplace de vélos reconditionnés Upway.
  • Le gestionnaire d'actifs alternatifs Tikehau Capital renforce son organisation en procédant à des nominations clés au sein de son équipe de direction. Henri Marcoux, Directeur Général Adjoint de Tikehau Capital, assumera également les fonctions de Président de Tikehau IM, principale société de gestion d’actifs du Groupe. Il remplace Bruno de Pampelonne qui est nommé Président exécutif de Tikehau Capital en Asie. Frédéric Giovansili, Directeur Général Adjoint de Tikehau IM, est également nommé Directeur Général Adjoint de Tikehau Capitaet supervisera le développement de la franchise à l’international et de l’offre clients. Maxime Laurent-Bellue, actuellement Responsable de l'équipe Tactical Strategies, est également nommé Responsable de l'activité Crédit Structuré de Tikehau Capital. Enfin, Vincent Picot est nommé Directeur financier du Groupe, Guillaume Belnat Directeur financier adjoint et Louis Igonet Directeur de la stratégie, des fusions acquisitions et des relations investisseurs.
  • Le fournisseur de liquidités londonien B2C2 vient d'annoncer l'acquisition de Woorton, une startup française spécialisée dans la tenue de marché et les transactions de gré à gré (OTC) sur le marché des cryptomonnaies. Cette opération permet à B2C2 de mettre un pied en Europe et étendre sa présence internationale.
  • Le groupe mondial de cybersécurité Bitdefender annonce l'acquisition de l'entreprise singapourienne Horangi Cyber Security. Grâce à cette acquisition, les produits et services Bitdefender disposeront de meilleures capacités de contrôle de la surface d’attaque et pourront mieux répondre aux besoins des clients professionnels, notamment en ce qui concerne la détection des problèmes de configuration et des vulnérabilités, la gouvernance et la conformité dans les environnements cloud hybrides et multiples.