Décryptage par Pierre Berthoux
écrit le 5 février 2024, MÀJ le 5 février 2024
5 février 2024
Temps de lecture : 3 minutes
3 min
20774

MaddyMoney : 766 millions d’euros levés pendant le mois de janvier 2024

Maddyness dresse le bilan des levées de fonds du mois qui s’est écoulé. En janvier 2024, 63 opérations ont permis aux startups françaises de lever près de 766 millions d’euros.
Temps de lecture : 3 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Montant
766M€
Nombre d’opérations
63

Ce mois-ci, 63 startups tricolores ont permis à l’écosystème d’afficher un total de 766 millions d’euros, propulsant le ticket moyen à plus de 12 millions d'euros (contre 15M€ en décembre). Un mois de janvier en baisse par rapport à décembre (831,5M€) mais tout de même au-dessus de la moyenne mensuelle enregistrée en 2023 qui se situe autour des 690 millions d’euros.

Globalement, la rentrée de la French Tech est marquée par la constance : il est peu probable que l'écosystème puisse revivre le record enregistré au mois de janvier 2022 (2,6Mds€) qui avait permis la naissance de 6 nouvelles licornes. Dans le détail des stades les plus financés en janvier 2024, l’early stage progresse avec 41 amorçages et 15 séries A, contre respectivement 36 et 10 en décembre. Les séries les plus avancées restent plutôt stables avec 5 séries B (+1), 1 série C (+1) et 1 late stage (0).

La mobilité prend de l'avance

Le secteur de la mobilité affiche ce mois-ci une avance considérable avec un total de 313,2 millions d'euros. Un exploit dû principalement à la startup Electra qui a réussi à boucler une série B de 304 millions d'euros à elle seule. À noter que ce secteur n'a récolté que 326,5 millions d'euros durant toute l'année 2023. 

En deuxième position, on retrouve très loin derrière la deeptech avec un total de 100 millions d'euros. Un montant qui confirme l'intérêt des investisseurs pour les projets industriels stratégiques pour l'avenir mais qui reste bien loin du record de septembre où la deeptech avait engrangé 978 millions d'euros notamment grâce à Verkor (850M€). 

La suite du podium est occupée par la medtech (87M€), le web3 (50,8M€) et l'énergie (41,7M€). Cela faisait par ailleurs 8 mois que le web3 n'avait pas fait son apparition en haut du classement ; le secteur avait levé 109,8 millions d'euros en mars 2023.

Le bassin parisien conserve sa première place

Dans le détail du classement régional, l'Ile-de-France a capté près de 73% des fonds levés ce mois-ci (550,6M€). À noter que sur les 33 opérations recensées dans la région, seulement 5 ont été réalisées par des startups hors du centre parisien (8,3M€).

Logiquement, la seconde marche du podium chute à 81,3 millions d'euros, un montant réalisé par l'Auvergne-Rhône-Alpes. On retrouve ensuite les Hauts-de-France (47,6M€), l'Occitanie (31M€), le Grand Est (30,2M€), les Pays de la Loire (9,5M€), la Nouvelle-Aquitaine (6M€) et la Provence-Alpes-Côte d'Azur (5M€). Fait surprenant ce mois-ci : la Corse fait irruption dans ce classement grâce à Acwa Robotics et sa levée de 4,8 millions d'euros.

Le top 10 des levées de fonds