12 mars 2024
12 mars 2024
Temps de lecture : 4 minutes
4 min
27544

Qui sont les 21 startups françaises qui vont devenir des licornes selon VivaTech ?

Chaque année, les organisateurs de VivaTech tentent d'identifier les futures licornes françaises et européennes. Voici la sélection retenue en marge de l'édition 2024 du salon parisien.
Temps de lecture : 4 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
Combien la France compte-t-elle de licornes ? Crédit : Illusion-X/Pixabay/Maddyness.

Officiellement, la French Tech compte 29 licornes à l’heure actuelle. En réalité, il y en a probablement un peu moins alors que les valorisations dans la sphère technologique sont en chute libre depuis près de deux ans. Dans un écosystème qui revient à des bases plus saines, moins fantaisistes, les valorisations dans les tours de table actuels, à l’exception peut-être dans l’IA, sont davantage le reflet du potentiel entrevu par les investisseurs dans les sociétés sur lesquelles ils misent.

Dans ce contexte, Viva Technology, en partenariat avec GP Bullhound et avec l’appui des fonds Accel, Eurazeo, NorthZone et Partech, s’essaie chaque année à repérer les startups européennes qui sont les plus susceptibles de rejoindre le cercle des licornes dans les prochains mois, avec plus ou moins de succès. A noter que la croissance réelle et potentielle, le total des fonds collectés, la croissance des effectifs, la distribution géographique et l’impact positif sur la société sont les principaux critères retenus pour constituer le «Top 100 Next Unicorns», la liste des 100 jeunes pousses technologiques les plus prometteuses en Europe.

Fortunes diverses pour les entreprises sélectionnées

En 2023 par exemple, les organisateurs du salon parisien avaient notamment placé Pennylane et Luko dans leur sélection. En plein dans le mille pour Pennylane, qui est devenue une licorne après une levée de 40 millions d’euros il y a un mois. En revanche, Luko a vécu un véritable calvaire et évité la liquidation judiciaire de justesse avec la reprise du spécialiste de l’assurance habitation en ligne par Allianz en janvier dernier. De quoi mettre en perspective les réussites et les échecs des entreprises identifiées d’une année sur l’autre.

Dans l’ensemble, près d’un tiers des entreprises ayant figuré dans cette sélection entre 2019 et 2023 sont devenues des licornes, observent Viva Technology et GP Bullhound. Les sociétés Alan, Content Square, PayFit, Shift Technology, ManoMano ou encore Voodoo avaient ainsi été répertoriées dans les éditions précédentes du «Top 100 Next Unicorns».

Plusieurs startups françaises déjà identifiées en 2023

L’exercice n’est pas facile, surtout dans le contexte actuel, mais il permet de déceler les tendances qui portent la tech actuelle en ce moment. «Cette année encore, le top 100 révèle une structuration croissante de l'écosystème technologique européen, avec une dynamique remarquable dans des secteurs clés tels que les SaaS, mais aussi l'IA qui fait une entrée fracassante dans le classement», souligne ainsi François Bitouzet, directeur général de Viva Technology.

Dans cette édition 2024, on retrouve le Royaume-Uni en tête, avec 22 licornes potentielles, devant la France (21) et l’Allemagne (14). Quant aux secteurs les plus représentés, il s’agit du SaaS (43 startups), du digital média (16) et de l’intelligence artificielle/big data (16). Au total, les 100 entreprises retenues ont levé 16 milliards d’euros, soit en moyenne 170 millions levés par chacune d’entre elles (contre 166 un an plus tôt).

Parmi les startups françaises retenues, on en retrouve plusieurs qui figuraient déjà dans la sélection de l’an passé, à l’image de Cubyn, Dashlane, Deepki, iAdvize, LumApps, Malt, Pigment ou encore Sweep. Il sera ainsi intéressant de voir si elles arrivent à transformer l’essai dans les prochains mois, ce qui n’est pas une mince affaire au vu de la frilosité actuelle des investisseurs.

Voici la liste des 21 startups françaises retenues dans le «Top 100 Next Unicorns 2024» :

  • Agicap (solution de gestion de la trésorerie)
  • Akeneo (plateforme de gestion de l’expérience produit)
  • Alma (spécialiste du paiement fractionné)
  • Brevo (logiciel de gestion de la relation client)
  • Cubyn (spécialiste de la logistique à la demande)
  • Dashlane (gestionnaire de mots de passe)
  • DataDome (spécialiste de la lutte contre la fraude et les bots malveillants)
  • Deepki (plateforme pour améliorer l’efficacité énergétique des parcs immobiliers)
  • Descartes Underwriting (assurtech spécialisée dans le risque climatique)
  • Homa Games (éditeur de jeux mobiles)
  • iAdvize (outil d’aide à la vente pour le commerce en ligne)
  • InterCloud (infrastructure de connectivité au cloud)
  • Lifen (solution pour faciliter l’échange de documents médicaux)
  • LumApps (solution d’intranet pour les grands groupes)
  • Malt (plateforme qui met en relation les indépendants et les entreprises)
  • Pigment (startup de planification financière qui ambitionne de bousculer Excel)
  • Shippeo (solution de suivi du transport de marchandises en temps réel)
  • Swan (plateforme de Banking-as-a-Service)
  • Sweep (outil pour réduire les émissions carbone des entreprises)
  • 360Learning (plateforme d’apprentissage collaboratif)
  • Pasqal (startup qui développe un ordinateur quantique)
Maddynews
La newsletter qu'il vous faut pour ne rien rater de l'actualité des startups françaises !