Retour en haut
Entrepreneurs

#WineTech 8 startups pour (enfin) différencier un Bourgogne d’un Beaujolais

#WineTech : 8 startups pour (enfin) différencier un Bourgogne d’un Beaujolais
par

Acheter, déguster ou même dénicher un cru bien précis peut relever du parcours du combattant pour qui n’a pas des connaissances étendues sur le vin… ou pour les experts n’ayant pas les bons outils. Voici 8 startups pour relever le défi de l’oenologie.

Le Petit Ballon

La startup Le Petit Ballon, dans laquelle vente-privee est récemment devenu actionnaire majoritaire, a su surfer sur le succès du format des box pour proposer son service de livraison mensuel de vin. Chaque mois, deux bouteilles – de domaines méconnus ou reconnus selon la formule choisie – sont envoyées à l’abonné avec leurs fiches détaillant les conditions idéales de conservation et les accords mets-vins possibles ainsi qu’un livret détaillant notamment le travail des vignerons.

Kol

Kol, qui vient de lever un million d’euros, c’est l’alternative à l’épicerie du coin. Son application garantit une livraison d’alcool nuit et jour, en moins de 30 minutes, à température idéale pour la dégustation. Il suffit de demander ! La startup propose bien sûr du vin mais aussi d’autres produits dans une gamme très large, des spiritueux les plus connus (Jägermeister ou Ricard) aux plus inattendus (rhum vénézuélien ou mezcal haute qualité).

Wine On Demand

Wine On Demand est une sorte de concierge du vin. Plus besoin de courir les rayons ou les caves pour retrouver ce petit vin sec qui vous avait tapé dans le palais. Il suffit de penser à prendre en photo l’étiquette et de l’envoyer à la startup pour que ses équipes se mettent en quête de votre Graal ou de votre Graves. Si vous acceptez le devis qui vous est soumis, il n’y a plus qu’à déterminer la quantité souhaitée pour que votre vin coup de coeur vous soit livré.

Les Grappes

A la fois place de marché et réseau social, Les Grappes est une plateforme de vente de vin en direct des producteurs. Rouge, blanc, pétillant, bio, chacun y trouve son compte, d’une bouteille dénichée pour moins de 10 euros à un grand cru. Ce qui fait la force des Grappes, c’est surtout la communauté que la startup a su bâtir, côté producteurs d’un côté où l’acheteur pourra glaner des conseils d’experts et côté amateurs de l’autre où les passionnés échangent bons plans et coups de coeur.

TrocWine

Le parti pris de TrocWine est clair : “constituez votre cave sans dépenser un centime“. Dédiée aux amateurs de bon vin et aux connaisseurs, la plateforme recense les bouteilles que chacun souhaite échanger. Libre ensuite aux TrocWiners de troquer ce que bon leur semble, un champagne contre un vin sud-africain ou une caisse de rouge sans prétention contre un Sauternes classé. La plateforme organise régulièrement des TrocParties pour animer sa communauté et suggère également des lieux de rencontre propices aux échanges.

Wine Advisor

La référence à l’acteur incontournable du tourisme ne laisse pas planer le doute sur l’activité de Wine Advisor. L’application recense les étiquettes des vins – 2,8 millions sont aujourd’hui référencées – et les notes et commentaires de ceux qui les dégustent. Pour éviter d’étaler sa méconnaissance des cépages en soirée, il suffit de scanner l’étiquette de la bouteille sur la table et le tour est joué : note, informations sur le domaines ou suggestions de plats à déguster avec sont détaillés. La startup a également lancé sa box de vin mensuelle.

VinoResto

VinoResto permet de réserver dans un restaurant parisien mais de pouvoir quand même apporter sa propre bouteille. Dépoussiérant le droit de bouchon, la plateforme laisse le choix aux restaurateurs d’accepter les bouteilles maison selon quatre formules : le droit de bouchon qui consiste à payer un forfait pour pouvoir apporter son alcool, la gourmande qui impose aux convives de commander au moins deux plats pour pouvoir en faire autant, 1 contre 1 soit “une bouteille achetée, votre bouteille acceptée” et Champagne ! qui impose de commander un dessert pour avoir le droit de déboucher sa bouteille de bulles.

Vitijob

Pour les passionnés qui veulent dépasser le cap de l’amateurisme pour entrer dans la cour des pros, Vitijob est l’outil idéal. La plateforme recense les offres d’emploi dans tous les métiers “de la vigne et du vin” : de la production à la vente, en passant par la logistique et l’entretien, Vitijob égrène les offres de stage comme de CDI.

La WineTech vous intéresse ?

Venez la rencontrer gratuitement le 30 mai à Paris !