Retour en haut
Entrepreneurs

#Web2Day 7 startups innovantes à (re)découvrir

#Web2Day : 7 startups innovantes à (re)découvrir Zify, lauréat du Global Challenge 2017. Crédit : William Jezequel
par

Cette année, Web2Day a ouvert ses portes aux 100 startups venues du monde entier pour rencontrer leurs futurs partenaires et investisseurs. L’occasion pour l’équipe de SEMrush France d’y rencontrer de nombreuses startups innovantes, y compris les trois gagnants du Global Challenge : Solen, Zify et Jenji. Les entrepreneurs ont partagé avec eux leurs projets, leurs expériences et leurs visions sur le développement du business en France.

Solen

Solen est une application mobile permettant de mesurer et de quantifier la luminosité d’un logement. Le principe est simple : on prend une photo avec son téléphone portable et l’application mesure la luminosité et l’ensoleillement de l’endroit où on a pris cette photo, que ce soit un jardin, un balcon, une terrasse, une chambre, un terrain de sport ou une piste de ski.

L’idée initiale était de référencer des terrasses de cafés et de restaurants à Paris. L’application devait proposer les endroits les plus ensoleillés autour de vous. “Nous avons travaillé pendant des mois sur le développement de ce projet, mais nous n’avons jamais réussi à trouver de business model rentable. Au final, nous avons décidé d’adresser notre application aux professionnels de l’immobilier. C’est comme ça que notre startup est née”, explique l’équipe.

Aujourd’hui, Solen compte six collaborateurs, trois cofondateurs et trois salariés : “Ce sont principalement des développeurs, mais nous avons pour projet de recruter plus de profils commercial, marketing et communication”

Pour le moment, les deux piliers essentiels de leur stratégie digitale sont les réseaux sociaux et le blog. La thématique principale de leur blog est la luminosité, un des critères les plus importants dans le choix de logement. Ils envisagent ainsi la luminosité comme une source d’énergie, de bien-être et de bonne humeur qui permet de booster laproductivité et de combattre beaucoup de maladies. Sur Facebook, l’équipe interagit avec la communauté de sunlovers et avec des gens qui apprécient son projet. Sur Linkedin et Twitter, elle cherche des opportunités de partenariat et des contacts professionnels pour développer son business.

“Nous sommes les premiers à travailler sur la luminosité autour de l’immobilier et à mettre en place ce genre d’outil. Et notre projet connaît une croissance incroyable. Au début, nous avions deux ou trois certificats par jour, générés par notre application, et maintenant nous en avons plus d’une vingtaine. Nous travaillons principalement en France, mais notre application est aussi téléchargée en Belgique, en Suisse et au Maghreb. La luminosité est un sujet qui touche beaucoup de gens dans différents pays et nous croyons que notre projet peut avoir un bon potentiel à l’international”, précisent ses fondateurs. 

Après l’immobilier, Solen se lancera dans le jardinage et l’agriculture urbaine pour aider les gens à cultiver leurs jardins correctement, et rendre les villes plus vertes, “c’est ce qui nous tient à cœur”, concluent-ils. 

Zify

Zify est une plateforme de covoiturage pour les trajets quotidiens de courte ou moyenne distance. Grâce à son application, vous pouvez trouver des personnes qui vont dans les mêmes endroits que vous tous les jours et de partager vos frais de trajet avec eux. Cela vous permet d’économiser de l’argent et de faciliter vos déplacements quotidiens dans la ville.

La startup a été créée en Inde et est devenue l’un des leaders du marché en un an et demi. “Ce qui nous distingue de notre concurrence c’est la flexibilité de notre solution : nos utilisateurs ont la possibilité de planifier leurs trajets de manière instantanée, en temps réel”, expliquent ses fondateurs. 

Maintenant, Zify développe son projet à l’international, et a récemment ouvert un bureau à Berlin et, grâce au French Tech Ticket mis en place par le gouvernement français, est venue en France pour lancer son activité.

Au niveau du marketing, Zify est très présent sur les réseaux sociaux, surtout sur Facebook (plus de 40 000 abonnés). “Nous travaillons avec les médias et nous voulons investir plus d’efforts dans le développement de notre blog. Dans nos articles, nous parlons de la vie quotidienne, du covoiturage, de l’environnement… Notre projet a une grande valeur pour l’écologie : nous avons réussi à réduire des tonnes d’émissions de CO2”, se félicite l’équipe.

L’essentiel pour Zify : aborder des sujets qui touchent son audience, même s’ils ne sont pas directement liés à son activité “Nous essayons toujours de suivre les principes de l’Inbound Marketing : créer du contenu utile et pertinent et non de la publicité intrusive qui met en avant notre produit”, conclut la startup.

Jenji

Jenji est une application de gestion des notes de frais simplifiée. “À l’origine, nous avions une société de conseil avec plus de 100 consultants et des clients dans plusieurs pays d’Europe. À cette époque, nous devions gérer beaucoup de notes de frais et nous ne pouvions pas trouver de solution efficace pour le faire. Donc, nous avons décidé de créer notre propre solution qui permet d’effectuer la transmission des pièces numériques et assure des systèmes de contrôle nécessaires pour l’entreprise”, expliquent ses fondateurs. 

Maintenant, l’application est disponible sur les stores officiels. L’utilisateur prend en photo le justificatif papier, l’application repère le contenu de la dépense (montant, TTC, hors taxe, la date, etc.) et le transmet directement à l’entreprise. Ce qui nous la vraiment de la concurrence : la possibilité de travailler en temps réel, et gratuitement. 

Actuellement, Jenji compte 1 000 inscriptions par mois et 500 sociétés clientes. “Nous attribuons beaucoup d’attention à l’analyse des données : cela nous permet de suivre notre progression, d’analyser le comportement utilisateur et d’identifier les choses qui marchent le mieux.”

La startup est basée en France, mais est également présente sur des marchés étrangers : au Luxembourg, en Suisse et un peu en Espagne.

Neobridge

NeoBridge est la première plateforme collaborative dédiée aux formations en langues et  Microsoft Office. Elle permet de choisir ses formateurs et ses cours en fonction de différents critères : l’âge, les hobbies, la profession, etc. L’idée est qu’on apprenne avec un professionnel qui peut partager une vraie expérience et non avec un enseignant. Les formateurs seront notés par les utilisateurs de la plateforme. La communauté pourra donc évaluer la qualité des cours qu’ils proposent.

“Nous avons lancé notre projet il y a un mois et nous avons déjà plus de 191 formateurs sur notre plateforme. Nous estimons que leur nombre peut augmenter jusqu’à 5000 vers la fin de l’année. Les formateurs fixent eux-mêmes les tarifs de leurs cours. Certains préfèrent travailler gratuitement”, explique l’équipe. 

Désormais, Neobridge est à la recherche d’investissements et de partenariats avec des écoles privées et des universités : “Les formateurs en France sont très bien payés et c’est ce qui nous permet de développer le site. Mais ce qui coûte cher, c’est le marketing”.

Night4Us

Night4US est une application mobile qui vous permet de découvrir tous les événements musicaux ayant lieu autour de vous.

Généralement, le consommateur qui cherche un événement musical commence son parcours sur Facebook ou une autre plateforme, comme Sortir à Paris. Ensuite, il va sur une plateforme de streaming pour découvrir les artistes, et il termine sur une billetterie pour acheter son ticket. C’est un parcours long et fragmenté. L’application simplifie la recherche des événements musicaux en permettant de faire toutes ces choses dans un seul et même endroit.

Les utilisateurs qui n’ont pas les moyens d’aller à un concert peuvent ainsi utiliser la plateforme pour le regarder en streaming ou via la réalité virtuelle. Cela permettra à chacun de vivre n’importe quel concert à partir de n’importe quel endroit du monde.

“La création d’une expérience live avec les technologies est une vraie tendance aujourd’hui et c’est vers là que notre startup sera dirigée”, affirme l’équipe, avant d’expliquer, “nous mettons en avant en streaming et en live plus de 12 000 artistes dans toute la France en travaillant avec les plus grandes billetteries françaises. Nous pensons également à des partenariats avec des billetteries internationales comme Ticketmaster. Le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Espagne sont les plus gros marchés en termes de musique en Europe. Ils recèlent donc un bon potentiel de développement pour notre projet.”

Au départ, sa stratégie marketing était basée sur Facebook Ads et Google Adwords. Mais après quelques semaines, la startup a constaté que cette méthode ne donnait pas de bons résultats. “Nous croyons qu’aujourd’hui une startup doit plutôt opter pour le contenu viral et essayer d’obtenir une visibilité organique. Nous publions beaucoup de contenu vidéo sur les réseaux sociaux et ça marche très bien. À notre époque, les gens n’aiment pas lire, ils préfèrent regarder rapidement une vidéo dans leur fil d’actualité. Donc, ce type de contenu obtient beaucoup plus d’engagement et il est particulièrement pertinent pour une startup.”

SoftLaw

SoftLaw est un logiciel d’analyse automatique des contrats destiné aux professionnels du droit et du chiffre. Son objectif ? Faciliter la revue, l’analyse et le traitement des informations contenues dans des documents juridiques et administratifs. 

Iventy

Lancé par deux étudiants de WIS (Web International School de Nantes) passionnés par l’événementiel, Iventy développe une solution permettant de gérer un événement en seulement quelques clics. La plateforme permet ainsi de mettre en contact les créateurs d’événements et les prestataires (particuliers ou professionnels) qui souhaitent recevoir une gratification pour leur prestation. 

“Au début, nous avons créé une landing page et nous avons travaillé le SEO afin de la positionner sur les mots clés qui nous intéressaient. Après, nous l’avons envoyée à nos amis sur Facebook en les invitant à la partager sur leurs réseaux sociaux. De cette façon, nous avons réussi à générer une communauté en très peu de temps”, expliquent ses cofondateurs.

Pour l’instant basée à Nantes, la startup aimerait développer son projet dans toute la France, et après à l’international : “Aujourd’hui, il n’y a pas d’outil qui permette de gérer les événements aussi facilement. Donc, si cette problématique existe en France, elle sera également d’actualité dans d’autres pays en Europe et en Amérique”, précise-t-elle, avant d’ajouter Pour le moment, nous n’avons pas de budget alloué, mais plus notre projet avance, plus nous nous rendons compte qu’un investissement “early stage” serait très intéressant pour nous, car cela nous permettrait d’élargir notre équipe”.

_________

SEMrush est un outils d’analyse SEO permettant d’obtenir des informations sur des sites internet et de réaliser des comparaisons avec d’autres plateformes. Lancée en mode startup, l’entreprise est désormais développée à l’international avec plus de 400 employés et plus de 150 000 000 utilisateurs à travers le monde.