Retour en haut
Entrepreneurs

#Etude Les femmes entrepreneures, de plus en plus nombreuses ?

#Etude : Les femmes entrepreneures, de plus en plus nombreuses ?
par

C’est une bonne nouvelle pour l’égalité des genres. La création d’entreprises par des femmes est en progression de 10%, ce qui réduit l’écart avec les hommes de 5%. D’autre part, les femmes européennes sont de plus en plus confiantes dans leur capacité à créer une entreprise.

La création d’entreprise par des femmes est globalement en progression. C’est en tous cas ce que révèle Global Entrepreneurship Monitor (GEM) dans son dernier rapport. Au cours des dernières années, dans les 74 pays étudiés à travers le monde, ce sont près de 163 millions de femmes qui ont créé une entreprise tandis que 111 millions de femmes dirigeaient des entreprises déjà constituées.

Ces chiffres font état d’une augmentation sensible du nombre de femmes entrepreneures par rapport à l’édition précédente (+10%), réduisant l’écart avec les hommes à un petit 5%. “Ce constat illustre non seulement l’importance des femmes entrepreneurs dans le monde, mais met également en évidence leur contribution à la croissance et au bien-être social”, explique Donna Kelley, professeur au Babson College et co-auteur du rapport. “Les femmes entrepreneurs apportent un revenu à leurs familles, elles génèrent des emplois dans leurs communautés et créent des produits et des services dont bénéficie la société dans son ensemble.” 

Lire aussi #Etude : les femmes entrepreneures aussi performantes que les hommes ?

Le taux d’activité entrepreneuriale (TEA) féminin varie de manière significative d’un pays à l’autre. Il s’échelonne de 3% en Allemagne, en Jordanie, en Italie et en France à 37% au Sénégal. Dans cinq économies de 2 zones géographiques (Indonésie, Philippines et Vietnam en Asie du Sud ; Mexique et Brésil en Amérique latine) la proportion de femmes entrepreneurs est même supérieure ou égale à celle des hommes.

” Bien qu’il n’y ait pas de réponse toute faite dans le rapport, les données qu’il contient permettent de dessiner les contours de l’aide qu’il faudrait apporter à l’entrepreneuriat féminin afin de favoriser la création de valeurs sociales et économiques dans le monde 
Mike Herrington, directeur exécutif de GEM

Malgré un TEA féminin faible, l’Europe se distingue par un pourcentage de femmes entrepreneurs diplômées supérieur à celui des hommes (avec une moyenne de 22%). Alors que les femmes sont moins susceptibles de créer une entreprise en Europe que dans des économies moins développées, on note une augmentation de l’ordre de 10% du nombre de femmes européennes estimant qu’il existe aujourd’hui de réelles opportunités de créer une entreprise. Aux dirigeants politiques de les développer. 

  • Christine Croubois

    Article tres interessant sur la place des femmes dans l’ecosystemes des startups. Le livre que je viens d’ecrire ” Au secours ma fille monte sa boite!” https://www.amazon.fr/secours-fille-monte-bo%C3%AEte-dentrepreneur/dp/1521386757

    en est un bel exemple (témoignage de 2 générations de femmes, l’une qui écrit (de la génération X) et l’autre de la génération Y: la startuppeuse)