Retour en haut
Entrepreneurs

#MaddyGrowth Comment HelloAsso a dopé le financement des associations françaises en sept ans

#MaddyGrowth : Comment HelloAsso a dopé le financement des associations françaises en sept ans
par

Depuis 2010, HelloAsso récolte des dons en ligne pour les associations et met à leur disposition des outils de gestion. Retour sur la success story de l’organisme, qui passait récemment le cap des 50 millions d’euros récoltés pour le compte de 33 000 associations. 

Devenir le prochain poids lourd Fintech spécialisé dans l’économie sociale et solidaire, c’était le pari d’HelloAsso à sa création, en 2010. Pour le relever, Ismaël Le Mouël, Bruno Humbert et Léa Thomassin choisissent de ne s’intéresser qu’aux associations, qui représentent alors plus d’1,3 million de structures en France, emploient 2 millions de personnes et généreraient près de 70 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Le concept est simple : récolter de l’argent en ligne pour les associations, à la manière des sites de crowdfunding comme KissKissBankBank ou Ulule. En parallèle, HelloAsso met à leur disposition des outils de gestion des adhésions et de billetterie pour leurs événements. Avec ce temps gagné, elles peuvent se consacrer à leurs projets et aux causes qu’elles défendent.

HelloAsso_CV5A1295

Dès le départ, HelloAsso choisit un modèle économique unique en France : pas de commission ou de frais, la plateforme grandira au rythme des dons volontaires laissés par les internautes. Une stratégie de petits pas basée sur la participation et l’implication de chacun pour pérenniser le modèle. Pari gagnant, puisqu’en 2013, HelloAsso lève plus d’un million d’euros auprès de Financière Fonds Privés et Investir et Plus, et organise un an plus tard la Social Good Week – un rassemblement des acteurs du web social et solidaire – à l’Élysée.

Quatre ans après sa création, HelloAsso a déjà récolté plus de 8,4 millions d’euros pour les associations, dont la moitié rien que sur l’année 2014, preuve du dynamisme du secteur. Et le succès ne s’est pas démenti depuis : chaque année, HelloAsso croît de 5 contributeurs et bat son record de fonds collectés. Si en 2015, elle franchit la barre des 15 millions d’euros collectés, 2016 s’avère une année charnière pour HelloAsso avec plus de 17 millions collectés sur l’année.

Des outils simples et un coaching personnalisé

Au printemps l’année dernière, elle lance son programme de formation à destination des acteurs de l’accompagnement associatif : la HelloAsso Académie. L’équipe mise sur la montée en compétence de ces acteurs clés afin de bâtir une communauté à même de recommander et former à ses outils.

Trois mois plus tard, CoursAvenue cède à HelloAsso son fonds de commerce pour un montant non dévoilé. Un rapprochement qui a pu permettre à HelloAsso d’étoffer sa gamme d’outils, en même temps que de récupérer le traffic sur le site de CoursAvenue, qui revendiquait à l’époque 20 000 séances référencées sur sa plateforme.

HelloAsso_CV5A1202

Mais la vraie révolution d’HelloAsso, c’est d‘importer le matched-crowdfunding en France. Le concept, bien connu aux États-Unis, consiste à mettre en relation des particuliers, des entreprises et des associations. Ainsi, chaque entreprise qui s’engage dans un projet lancé sur HelloAsso peut faire valoir son soutien de façon innovante, en doublant l’engagement d’un particulier et en accompagnant l’association sur son projet – en échange d’un gain de visibilité.

” Lorsqu’une entreprise s’engage avec une association sur une campagne, nous avons coutume de dire que 1+1=3 

Léa Thomassin, cofondatrice et directrice générale de HelloAsso

Aujourd’hui, 80% des revenus d’HelloAsso proviennent des dons, ce qui lui permet d’employer près de vingt salariés et de voir le budget doubler chaque année depuis 3 ans. Depuis son lancement il y a sept ans, 33 000 associations ont collecté plus de 50 millions d’euros et les 600 000 contributeurs ont réalisé plus d’un million de transactions sur le site. Et tout ça sans budget de publicité ou communication : 80% des inscriptions sont dues au bouche à oreille, drainant chaque mois sur la plateforme 1500 à 2000 nouvelles associations.

À relire : AssoConnect lève 2 millions d’euros pour faciliter la gestion d’une association