Retour en haut
Finance

#Productivité Front lève 10 millions de dollars pour réinventer la gestion des emails en entreprise

#Productivité : Front lève 10 millions de dollars pour réinventer la gestion des emails en entreprise L'équipe de Front, la solution d'origine française qui vient de lever 10 millions de dollars
par

La startup Front, qui oeuvre à rendre moins pénible le traitement des emails en entreprise, annonce avoir bouclé un nouveau tour de table de 10 millions de dollars. L’objectif : devenir le Slack pour la communication externe et doubler ses effectifs. 

Basée à San Francisco, la startup Front fondée par Mathilde Collin et Laurent Perrin révolutionne la manière dont les entreprises gèrent leurs boites mail partagées. Disponible sur desktop, web et mobile, Front permet à une équipe d’avoir une vision plus globale des boites mails collaboratives de l’entreprise (type @info, @contact etc.) et de pouvoir gagner en productivité et en agilité. Un membre de l’équipe répond à une requête client ? Toute l’équipe peut le voir, et si ce membre n’a pas les compétences requises, il lui suffira de réassigner la conversation à plus qualifié que lui. Intégrant Stripe, Salesforce, Trello, ou encore Slack, Front permet également, sans jamais quitter l’application, de mener des actions en réponse aux mails, comme effectuer un remboursement pour un client par exemple.

10 millions de dollars pour redorer le blason de l’email

Avec en moyenne 90 emails professionnels reçus par personnes chaque jour, les employés allouent une part conséquente de leur journée à cette tâche, souvent considérée comme ingrate. Avec Laurent, nous voulions améliorer la vie professionnelle des individus et Front nous permet de le faire, doublement : En tant qu’entreprise, nous pouvons améliorer les choses à notre échelle, en interne, en créant un environnement de travail dans lequel les collaborateurs peuvent s’épanouir. En tant que fournisseur de logiciel, nous pouvons améliorer les choses à bien plus grande échelle, en travaillant sur l’outil le plus crucial que l’on utilise pour travailler : l’email.“, explique Mathilde Collin.

Après avoir intégré le Y Combinator à l’été 2014 et avoir installé l’intégralité de son équipe à San Francisco, Front a séduit plus de 1000 entreprises dans le monde, et compte en France des clients comme Viadeo, TF1 mais aussi LVMH ou encore la startup Frichti. Mais la jeune pousse, qui compte 16 collaborateurs, séduit également les investisseurs. Après une première levée de fonds de 3,1 millions de dollars en 2014, Front annonce une nouvelle levée de 10 millions de dollars, auprès d’acteurs structurants comme Social Capital, qui a mené l’opération et qui fut l’un des premiers investisseurs de Slack. L’outil Front n’a d’ailleurs pas laissé de marbre cette dernière puisque son CEO et fondateur, Stewart Butterfield, a lui aussi pris part au tour de table aux côtés d’Eoghan McCabe, fondateur d’Intercom. La levée de fonds devrait permettre à la startup d’améliorer le produit et de recruter, pour atteindre les 40 collaborateurs d’ici la fin de l’année.

Le but ? Se positionner comme le Slack de la communication externe. Si nous pouvons changer la façon de traiter les emails, alors que tant de personnes les utilisent chaque jour, l’impact de Front pourrait être démesuré. ” 

Mathilde Collin