Retour en haut
Finance

#Automobile PayCar lève 1,3 million d’euros pour accélérer sa croissance

#Automobile : PayCar lève 1,3 million d’euros pour accélérer sa croissance
par

La jeune pousse PayCar, une solution de paiement pour l’achat et la vente de véhicules d’occasion entre particuliers, lève 1,3 million d’euros auprès du groupe BNP Paribas.

L’achat du véhicule est la deuxième dépense la plus importante d’un ménage après celle consacrée au logement. Vincent Marty-Lavauzelle et Mike Waldman ont fondé en mars 2015 PayCar, afin de proposer une solution simple et sécurisée de paiement pour l’achat et la vente de véhicules d’occasion entre particuliers. Véritable alternative au chèque de banque, la jeune pousse propose différents avantages. Grâce à cette solution, il est maintenant possible de conclure une transaction sécurisée, à tous moments (soirs et week-ends inclus).

Acheteurs et vendeurs sont préalablement vérifiés, puis l’acheteur crédite son compte PayCar. Le jour de la transaction, il paie instantanément le vendeur en quelques clics depuis son smartphone. Incubée en mars 2016 au sein de l’Accélérateur Fintech by L’Atelier BNP Paribas, la solution proposée par PayCar est apparue comme un complément intéressant pour garantir un service complet à ses clients.

La jeune pousse a bouclé une levée de fonds d’ 1,3 million d’euros auprès du groupe BNP Paribas. Trois entités du groupe, BNP Paribas Cardif, la Banque de Détail en France et BNP Paribas Personal Finance, ont souhaité poursuivre cette collaboration en investissant dans la solution PayCar.

 Cette levée de fonds a un double impact pour PayCar. Elle va nous permettre d’aller encore plus vite en nous structurant. Le partenariat avec BNP Paribas va également nous permettre d’accélérer l’adoption du service et notre croissance au niveau commercial. Notre objectif est d’imposer à terme PayCar comme un standard de paiement pour tous les véhicules d’occasion.

Vincent Marty-Lavauzelle, fondateur de PayCar

  • Benoit

    PayCar et Dépopass ont repris en 2015 un concept inventé en 2012 par un Français résidant à Lausanne en Suisse. Les transactions de sommes importantes se font par smartphone entre acheteurs et vendeurs, à travers la plupart des pays européens et particulièrement en France depuis mars 2016, par CashSentinel