Retour en haut
Finance

#Technologie Qwant lève 18,5 millions d’euros pour contrer les pratiques de Google

#Technologie : Qwant lève 18,5 millions d’euros pour contrer les pratiques de Google Qwant va lancer une vague de recrutements en 2017
par

Le moteur de recherche français Qwant, qui mise sur le respect de la vie privée de ses utilisateurs, vient de lever 18,5 millions d’euros auprès de la Caisse des Dépôts et d’Axel Springer. De quoi atteindre ses objectifs : prendre des parts de marché dans le secteur très concurrentiel des moteurs de recherche. 

Fondé fin 2011 par Jean-Manuel Rozan, Eric Léandri et Patrick Constant mais réellement lancé en février 2013, Qwant se présente comme un moteur de recherche dont la philosophie repose sur deux principe : ne pas tracer les utilisateurs et ne pas filtrer le contenu d’internet. Ainsi, celui-ci indexe, contextualise et classe les contenus du web, réseaux sociaux inclus, de façon à donner à ses utilisateurs une vision plus large des réponses à leurs requêtes, tout en assurant ne pas utiliser leurs données personnelles pour les revendre à des fins commerciales. 

 L’affaire Snowden a permis de conforter notre philosophie qui est celle du respect de la vie privée. En dévoilant le comportement des sociétés de surveillance et des géants du Net, la nécessité d’alternative devenait évidente 

Yannick Hilaire, cofondateur de Qwant

qwant-histoire-960x540

L’entreprise française annonce aujourd’hui avoir levé 18,5 millions d’euros, majoritairement auprès de la Caisse des Dépôts (15 millions d’euros), mais aussi d’Axel Springer, déjà actionnaire à hauteur de 20% et qui investit ici 3,5 millions d’euros. Les fondateurs, quant à eux, maintiennent la majorité du capital.

À relire : Où en est Qwant, le moteur de recherche français lancé depuis bientôt 2 ans ?

Une opération qui monte à 53,5 millions d’euros les fonds levés par Qwant depuis son lancement officiel il y a maintenant 4 ans, et qui permet à la plateforme d’envisager une vague de recrutements. Aujourd’hui composée de près de 70 collaborateurs, elle prévoit ainsi d’atteindre le millier de salariés en moins de 4 ans. Une augmentation de son cheptel qui lui permettra ainsi d’accélérer le développement de son moteur de recherche, dont une version mobile a tout juste été lancée, mais également de lancer de nouveaux services et de communiquer plus largement auprès du grand public, en France et à l’international.

Grâce à l’expérience acquise après nos lancements en France et en Allemagne, nous sommes confiants quant à notre capacité à conquérir rapidement plusieurs points de parts de marché, avec un moteur de recherche qui répond aux préoccupations des utilisateurs et qui porte des valeurs fortes

Éric Léandri, président de Qwant

S’il ne communique toujours pas sur son chiffre d’affaires, Qwant revendique aujourd’hui 32 millions de visiteurs uniques, pour près de 2,6 millions de recherches en 2016. Un chiffre qui peut paraitre impressionnant, mais qui est encore bien loin des résultats annoncés par le géant Google. 

Qwant en quelques chiffres

  • Créé en 2011
  • Fondateurs : Jean-Manuel Rozan, Eric Léandri et Patrick Constant
  • Siège : Paris
  • 53,5 millions d’euros levés
  • Ismaël

    Utiliser le terme cheptel pour décrire les salariés n’est pas très élégant.