Retour en haut
Innovation

#SmartCity Les cinq projets du programme DataCity qui pourraient changer la ville de demain

#SmartCity : Les cinq projets du programme DataCity qui pourraient changer la ville de demain Crédits : Romain Saillet
par

Numa et la Ville de Paris dévoilaient lundi, au pied de la tour Eiffel, les cinq projets développés au cours du programme DataCity, dédié à la ville de demain.

Lancé par Numa en septembre dernier, DataCity rassemble startups et grands groupes autour de problématiques liées à la ville de demain. Pour sa première édition, le programme a reçu plus de 200 candidatures et a finalement sélectionné cinq projets réalisés en binômes entre startups et grands groupes partenaires, qui ont pu réaliser leur expérimentation et répondre au challenge pour lequel elles ont été sélectionnées.

Découvrez les cinq projets sélectionnés et leurs problématiques :

  • Nexity et Openergy : Comment mutualiser les flux énergétiques à l’échelle d’un îlot ?

Dans le cadre du challenge, Openenergy, qui développe une plateforme innovante de suivi énergétique des bâtiments, a collaboré avec Nexity autour d’une méthode d’estimation des gains apportés par la mutualisation énergétique de plusieurs équipements comme des immeubles habités, des bureaux et des équipements municipaux. Au final, le projet révèle que le bâtiment de bureau évalué pourrait alimenter l’équivalent d’une crèche et de 400 logements.

  • Vinci Energies et Padam : Comment améliorer les déplacements de proximité ?

Padam, qui propose des transports mutualités en minibus, a travaillé de son côté avec Vinci Énergies sur la simulation d’une solution de bus de proximité à la demande, le tout grâce au crowdsourcing et à des outils de simulation.

  • Setec et Sensewaves : Comment faire évoluer les comportements de consommation énergétique ?

Sensewaves, qui développe une plateforme analytics pour l’internet des objets et les données de capteurs, s’est penché pour ce projet sur la consommation énergétique du siège de Setec à Paris, afin de comprendre comment transformer la majorité du parc immobilier en bâtiments intelligents.

  • Cisco et Qucit : Comment préfigurer les espaces publics de demain ?

Qucit, qui propose des solutions d’analyse prédictive et d’intelligence artificielle dédiés à l’optimisation de la mobilité urbaine, s’est quant à lui penché avec Cisco sur la réappropriation des espaces publics par les parisiens. La startup a ainsi analysé le ressenti des passants (confort, stress, etc.) sur certaines zones de la place de la Nation, à Paris, et cela grâce à des algorithmes d’intelligence artificielle. Des expérimentations pour rendre la zone plus confortable vont être mises en place.

  • Suez et eGreen : Comment rendre intelligent les bâtiments ?

eGreen, spécialisé dans l’analyse de la consommation énergétique dans les logements, a initié quant à lui un « challenge » pour mobiliser les usagers à la réduction de leur consommation d’énergie et d’eau dans les bâtiments. Le jeu, réalisé auprès de 1 400 collaborateurs de Suez et Nexity, a permis de réaliser 10% d’économies sur l’électricité et l’eau. Enfin, 69 % des collaborateurs de Suez ayant répondu au questionnaire affirment qu’ils vont continuer à réduire leurs consommations même après le challenge.

Satisfaits de cette première édition de DataCity, NUMA et la ville de Paris annoncent déjà la préparation d’une seconde édition parisienne ainsi qu’un déploiement du dispositif à l’international.