Décryptage#MaddyMoney
22 septembre 2017

Plus de 100 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, 25 opérations ont permis aux startups françaises de lever plus de 100 millions d’euros.

Nouvelle semaine au-delà des 100 millions d’euros ! Alors que la semaine dernière avait déjà constitué un jackpot pour les startups françaises avec plus de 167 millions d’euros levés, (presque) rebelote cette semaine. Avec 25 opérations, elle s’est révélée tout aussi prolifique mais un peu moins fructueuse, avec « seulement » 100,68 millions d’euros rassemblés.

C’est Younited Credit qui, avec un tour de table de 40 millions d’euros, prend la tête du classement. La FinTech, soutenue par Eurazeo, Crédit Mutuel Arkéa, AG2R La Mondiale, Weber Investissements, Bpifrance, Matmut Innovation et Zencap Asset Management, souhaite accélérer son développement international : présente dans trois pays (France, Espagne, Italie), la jeune pousse prévoit ainsi d’ouvrir entre deux et quatre nouveaux pays européens d’ici 2019.

BioSerenity et sa levée de 15 millions d’euros s’imposent à la deuxième place. La startup a développé des solutions pour améliorer le diagnostic et le suivi des patients par les établissements de soins dans trois grandes pathologies : l’épilepsie, les maladies cardiologiques et les troubles du sommeil. La startup a également mis au point des solutions pour suivre les grossesses.

Enfin, Le Collectionist rafle la troisième place avec un tour de table de 10 millions de dollars (soit 8,3 millions d’euros), réalisé auprès de Red River West, des business angels Patrick Sayer et Nathalie Le Roy mais aussi de ses investisseurs historiques XAnge et Partech Ventures. Des fonds qui permettront à la startup d’accélérer sa stratégie de croissance locale, avec l’ouverture d’une centaine de bureaux locaux.

Le secteur médical s’est tout particulièrement distingué cette semaine, avec trois levées (BioSerenity, Diabeloop et Lili Smart), complétées par trois levées dans le secteur des biotechnologies (LXRepairÉcrins Therapeutics et Labiotech).

EntrepriseMontant (millions d’€)Secteur 
Younited Credit40FinTechLire l’article
BioSerenity15MedTechLire l’article
Le Collectionist8.3TourismeLire l’article
Diabeloop6MedTechVoir le site
Bergamotte5EcommerceVoir le site
Early Birds5EcommerceVoir le site
Unow3EdTechLire l’article
Icare Technologies2.5FinTechVoir le site
Quantilia2FinTechVoir le site
i-Déménager1.8ServiceVoir le site
Alsid1.5CybersécuritéLire l’article
Koregraf1.45FinTechVoir le site
MesRideaux.fr1.2EcommerceVoir le site
Mapwize1.2ImmobilierVoir le site
LXRepair1.1BioTechVoir le site
Singulart1.1CultureLire l’article
MyFood1FoodTechVoir le site
Greenbureau0.8CommercialVoir le site
Scibids0.6TechVoir le site
La Centrale du Sport0.535EcommerceVoir le site
Telyo0.5TechVoir le site
Lili Smart0.5MedTechVoir le site
88Jobs0.4RHVoir le site
Ecrins Therapeutics0.195BioTechVoir le site
Labiotech.euNCBioTechVoir le site
Total100.68  

Autres actualités financières

  • RCI Bank et Services a racheté Class & Co, société-mère des startups Yuso (gestion de flottes pour les taxis) et Marcel (plateforme de réservation de VTC).
  • Le service d’autopartage TravelCar s’associe au Routard. Il sera désormais référencé sur le site du guide de voyages.
  • La solution numérique de gestion des ressources humaines dans la restauration Snapshift et celle de gestion de caisse Tiller annoncent un partenariat et peuvent désormais s’intégrer via API.

Dans quel(s) projet(s) investir ?

Zephyr Solar a mis au point des kits de production d’énergie solaire durables, écologiques et déployables rapidement. Ils sont notamment destinés aux ONG devant intervenir rapidement dans des zones sinistrées. Objectif ? 500 000 euros.

SOUTENIR ZEPHYR SOLAR

Botaki a créé un jeu, qui combine virtuel et réel, pour permettre aux enfants de découvrir la nature et leur apprendre à jardiner. Le kit comprend à la fois une plante à faire pousser, un guide pour soutenir l’enfant et une application ludo-éducative pour accompagner sa découverte. Objectif ? 15 000 euros.

SOUTENIR BOTAKI