Retour en haut
Finance

#MaddyMoney Semaine jackpot pour les startups françaises, avec plus de 167 millions d’euros levés

#MaddyMoney : Semaine jackpot pour les startups françaises, avec plus de 167 millions d’euros levés
par

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, 25 opérations ont permis aux startups françaises de lever plus de 167 millions d’euros.

Il faut remonter jusqu’à mi-novembre 2016 pour trouver trace d’une semaine aussi prospère pour les startups françaises. L’année dernière, la semaine du 18 novembre s’était conclue sur pas moins de 183 millions d’euros levés, un montant dopé par les 150 millions rassemblés par Sigfox. Cette semaine est plus équilibrée puisque ce sont 25 tours de table qui ont permis aux jeunes pousses frenchies de lever plus de 167 millions d’euros. Cocorico !

Avec un tour de table de 60 millions d’euros réalisé auprès de Piton Capital, Partech Ventures, bpifrance et General Atlantic, ManoMano écrase la concurrence, à la fois nombreuse et de qualité, cette semaine. La plateforme communautaire fondée en 2013 et spécialisée dans la vente de produits et de services de bricolage et de jardinage envisage de renforcer sa présence en Europe et d’investir notamment dans le marketing, le commercial, mais également la R&D afin d’améliorer l’expérience client.

Le spécialiste du marketing relationnel des PME SendinBlue arrive bon deuxième avec 30 millions d’euros levés auprès du seul Partech Ventures. Ce tour de table doit permettre à la startup de continuer à investir dans la R&D et de trouver de nouveaux partenaires.

Enfin, la jeune pousse suisse Sophia Genetics, cofondée et dirigée par le Français Jurgi Camblong, a quant à elle rassemblé 30 millions de dollars (environ 25 millions d’euros) pour renforcer sa technologie de détection d’anomalie génomique basée sur l’intelligence artificielle. De quoi la faire monter sur la troisième marche de ce podium hebdomadaire.

Les BioTech se sont d’ailleurs particulièrement bien portées cette semaine, puisque DNA Script signe la quatrième levée la plus importante avec 11 millions d’euros levés et Olnica a quant à elle bouclé un tour de table de 1,1 million d’euros. Autre secteur à s’être distingué cette semaine : l’immobilier, avec pas moins de trois levées (Realiz3d, Proprioo et MyNotary).

Entreprise Montant (millions d’€) Secteur  
ManoMano 60 Retail Lire l’article
SendInBlue 30 Marketing Lire l’article
Sophia Genetics 25 BioTech Voir le site
DNA Script 11 BioTech Lire l’article
Virtuo 7.5 Mobilité Voir le site
Influans 6 Marketing Voir le site
Tanker 6 Cybersécurité Voir le site
Patatam 3 Retail Voir le site
Soundcharts 2.5 Musique Voir le site
Wavy 2.1 SaaS Lire l’article
MieuxPlacer.com 2 FinTech Voir le site
Realiz3d 1.5 Immobilier Voir le site
Yogosha 1.2 Cybersécurité Voir le site
Olnica 1.1 BioTech Voir le site
Apitrak 1 HealthTech Voir le site
Enovap 1 Retail Voir le site
Proprioo 1 Immobilier Voir le site
Leet Design 1 Design Voir le site
Shotgun 1 Musique Voir le site
MyNotary 1 Immobilier Voir le site
MailClark 0.75 Communication Voir le site
Nomalab 0.65 SaaS Voir le site
Skydeals 0.5 Retail Voir le site
KidyGo 0.3 Sécurité Voir le site
Cocoonr 0.3 Conciergerie Voir le site
TOTAL 167.4    

Autres actualités financières

  • La startup M-Files met la main sur la société canadienne Apprento et sa technologie basée sur l’intelligence d’artificielle permettant le traitement automatique du langage naturel.
  • Hugging Face acquiert elle aussi une entreprise canadienne, Sam:) et noue un partenariat avec l’Américain Kik, qui a développé une application de messagerie.
  • Delville Group a bouclé le rachat d’Adequancy, une plateforme de mise en relation entre dirigeants et managers de transition dans les directions financières.

Dans quel(s) projet(s) investir ?

RECTO VERSOI souhaite repenser l’orientation des jeunes de 14 à 28 ans en les mettant en relation avec des binômes constitués d’un psychologue diplômé et d’un expert en ressources humaines pour les aider à s’orienter ou se réorienter sur le marché du travail. Objectif ? 300 000 euros.

SOUTENIR RECTO VERSOI

TheFrenchKiss est une marque de lingerie et vêtements comme son nom l’indique made in France mais aussi écoresponsable. Objectif ? 10 000 euros.

SOUTENIR THEFRENCHKISS