Maddyness

82 millions d’euros levés, une « petite semaine » pour les startups françaises

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

82 millions d’euros levés, une « petite semaine » pour les startups françaises

Pepper Pepper Pepper
3442 - piping hot  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 14 février 2020 / 14H00

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, 13 opérations ont permis aux startups françaises de lever plus de 82 millions d’euros.

Piste verte pour les startups

Montant
82,25
nb d'opérations
13

Piste verte pour les entrepreneurs et les investisseurs qui n’ont pas pris beaucoup de risques cette semaine ! Avec 82,25 millions d’euros levés, celle-ci ressemble à une période de creux. Il y a deux ans, on aurait probablement pensé à un pic d’activité mais avec les semaines au-delà des 100 millions qui se succèdent, la donne a changé ! Pour la première fois depuis un mois, la moyenne chute elle aussi sous les 10 millions d’euros, à 8,2 millions, tandis que la médiane reste peu ou prou la même depuis trois semaines, à 1,75 million d’euros. Car nous avons affaire à un écosystème bipolaire : trois levées majeures dopent les statistiques, tandis que le reste du peloton tombe ensuite à 2 millions d’euros ou moins.

CybelAngel s’est ainsi illustrée avec un tour de table de 36 millions de dollars (33 millions d’euros). Spécialisée dans la cybersécurité, l’entreprise s’est associée aux fonds PrimeVenture, Large Ventures de Bpifrance, TempoCap, Open CNP et à un groupe d’entrepreneurs qui se sont lancés avec succès aux États-Unis pour boucler son opérations. Lire l’article

Deux entreprises sont ensuite ex-aequo sur la deuxième marche du podium : Shippeo et Stilla Technologies ont toutes deux conclu des levées de fonds de 20 millions d’euros. La première en profitera pour renforcer ses équipes et consolider sa politique de R&D, tandis que la seconde accélérera le développement de sa solution de diagnostic médical.

Côté secteurs, le transport bénéficie d’une belle exposition avec deux opérations, dont celle de Shippeo qui lui permet de briller en valeur. Mais l’IoT rafle la mise en volume, avec pas moins de quatre levées ! En matière de géographie, l’Ouest s’est illustré cette semaine, avec deux opérations bretonnes et deux normandes !

CybelAngel
#cybersécurité
PrimeVenture, TempoCap, Open CNP, Large Ventures de Bpifrance et business angels
33M€
Shippeo
#Transport
NGP Capital, ETF Partners, Partech et Bpifrance
20M€
Stilla Technologies
#Medtech
TUS-Holdings, Illumina Ventures, Kurma Partners, LBO France, Paris Saclay Seed Funds, BNP Paribas Développement et Idinvest Partners
20M€
Qwarry
#Adtech
Normandie Participations, West Web Valley, Apicap et Crédit Agricole Innove en Normandie
2M€
Hprobe
#IoT
NC
2M€
Seaver
#IoT
Peiker Consumer Electronics et Evolution GmbH
1.5M€
Aster
#RH
Kreaxi et Crédit Agricole Création
1.2M€
Ambuliz
#Transport
West Web Valley
1M€
Flipr
#IoT
Iota
1M€
Mon Super Voisin
#Services
La Poste, business angels
0.55M€
Move'n'See
#IoT
Sport & Performance Capital
NC
Phenix
#GreenTech
Danone Manifesto Ventures
NC
SkillCorner
#Deeptech
Sport & Performance Capital
NC

Autres actualités financières

Les Français de NoMagic raflent 8 millions d’euros. La startup polonaise NoMagic, spécialisée dans l’automatisation de tâches logistiques et fondée par des français, a levé 8,6 millions de dollars auprès de Khosla Ventures, Hoxton Ventures et des investisseurs historiques DN Capital, Capnamic Ventures et Manta Ray. Après avoir convaincu plusieurs grands comptes e-commerce, comme CDiscount, la startup espère désormais s’ouvrir à de nouveaux secteurs, à commencer par l’habillement. Et envisage de développer son service sous forme d’abonnement, en Robot as a service.

Weblib rachète Ucopia. Deux ans après le rachat d’Urban Koncept, Weblib acquiert Ucopia, spécialiste européen du wifi haute-densité. Une opération qui lui permet de réaliser un pas de plus vers son objectif : devenir le guichet unique de la numérisation. Lire l’article

Sensee se vend à Acuitis. L’enseigne Acuitis, qui avait déjà mis la main sur Direct Optic, a annoncé racheter le groupe Sensee (constitué de la marque éponyme et de LentillesMoinsCher), pour un montant non précisé. Le groupe met ainsi la main sur deux sites de distribution, quatre magasins et l’unité logistique des marques, située à la frontière allemande. Fin de partie pour Marc Simoncini dans l’optique, donc.

Les Alchimistes fusionnent avec Les Détritivores Lyon. Les Greentechs lyonnaises Les Alchimistes et Les Détritivores unissent leurs forces et annoncent leur fusion. Les deux entreprises ont développé leur propre service de collecte et de traitement des déchets des professionnels. L’opération de fusion s’effectue sans transaction ni gain financier pour aucune des parties, il s’agit d’un simple échange de parts.

Sencrop met la main sur Visio-Green Agriculture. La startup lilloise rachète Visio-Green Agriculture, la branche du groupe Latitude GPS dédiée aux solutions connectées pour l’agriculture. Ce rapprochement va permettre à la jeune pousse d’étendre son réseau de stations pour la collecte de données météo. Les 1 800 stations de la startup euroise vont ainsi venir compléter le réseau des 9500 stations Sencrop implantées en France et en Europe.

Finple passe dans le giron du Groupe Consultim. Le site de crowdfunding Finple s’est rapproché du Groupe Consultim et de son actionnaire majoritaire BlackFin Capital Partners, désormais majoritaires au capital. « Ce rapprochement a pour objectif de continuer à proposer de nouvelles classes d’actifs avec un couple rendement risque toujours plus compétitif« , souligne Thomas Derosne, président et fondateur de Finple.

IT-Traslation intègre Elaia. Gestionnaire depuis 2017 du fonds IT-Translation, créé au sein de l’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (Inria), Elaia a annoncé intégrer pleinement le véhicule d’investissement dans son portefeuille. Les équipes de ce dernier intègrent donc le fonds d’investissement et espèrent boucler un prochain closing de 65 millions d’euros.

M Capital lance le Fonds Tourisme Occitanie. M Capital s’est associé à Equitis Gestion pour constituer le Fonds Tourisme Occitanie, un fonds de dette de 101 millions d’euros. Dédié à toutes les entreprises du tourisme en Occitanie, qu’elles soient privées, publiques ou parapubliques, pour accompagner l’évolution et la diversification de l’offre touristique régionale, il a été souscrit par la Région Occitanie, la Banque européenne d’Investissement et les cinq caisses régionales du Crédit Agricole de l’Occitanie.

Par

Geraldine Russell

14 février 2020 / 14H00
mis à jour le 14 février 2020
Articles les plus lus du moment

Pourquoi le perfectionnisme est l'ennemi de la productivité

Entrepreneurs
Par François Thibault - 07H30mardi 18 février 2020
Next

Casper, de licorne à dernière catastrophe financière

Technologies
Par Geraldine Russell - 07H30vendredi 14 février 2020
Next

Entreprendre, une belle connerie ? #2

Entrepreneurs
Par Charles-Henri Gougerot-Duvoisin - 17H00dimanche 09 février 2020
Next

Mythique Marc et son monde si fou

Entrepreneurs
Par Anais Richardin - 20H45mardi 18 février 2020
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge