Actus#télécoms
12 mars 2020

Après avoir été sauvé par Remade, Save est finalement repris par Point Service Mobiles

Après avoir été rachetée par Remade Group il y a trois ans, Save change à nouveau de main. Et appartient désormais à Point Service Mobiles, qui en reprend la dénomination.

La (longue) histoire de Save connaîtrait-elle enfin un heureux dénouement ? Après avoir connu la gloire au milieu des années 2010, l’entreprise avait connu des déboires financiers dès 2016. Placée en redressement judiciaire, la startup avait finalement été sauvée sur le fil grâce à un rachat par Remade Group au printemps 2017. L’équipe dirigeante s’était alors destinée à d’autres projets : l’ancien CMO Hugo Saias a depuis fondé l’Assurtech Coverd tandis que l’ancien CEO Damien Morin s’est réorienté vers le leasing de smartphones avec Mobile Club.

L’histoire aurait pu en rester là. Mais c’était sans compter les nouvelles péripéties du repreneur. À l’automne, Remade, qui connaît alors de gros problèmes financiers, est placé en redressement puis en liquidation judiciaire. Les tractations vont bon train et la justice tranche début 2020 : ce sera le Britannique Forth Wave Technology qui récupérera les cendres du groupe… y compris Save ?

Une marque emblématique du secteur ?

Hé bien non ! La marque a entre-temps été discrètement rachetée, au printemps 2019, par Point Service Mobiles – sans mention de montant mais on imagine que les enchères n’ont pas dû grimper bien haut. Comble de l’ironie pour une marque qui semble vouée à connaître des difficultés, son repreneur a annoncé ce jeudi changer de nom pour prendre celui de Save Group ! « En regroupant nos activités sous une seule identité, notre proposition de valeur devient plus claire et soutiendra notre développement en France et à l’international« , veut croire Charles Bocquillon, directeur général du nouveau Save.

Le nouveau groupe regroupe ainsi les activités Save Store (anciennement Point Service Mobiles), qui intègre les points de réparation de proximité et Save Lab (anciennement SPB Services), spécialisé dans la réparation, le reconditionnement et le recyclage de produits de manière centralisée. C’est donc désormais forte de plus de 200 points de vente et avec un objectif d’en atteindre 500 d’ici la fin de l’année que la marque Save retrouve des couleurs. Pour conjurer le sort ?