Maddyness

138,7 millions d’euros levés cette semaine, les nouveaux modes de consommation attirent les investisseurs

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

138,7 millions d’euros levés cette semaine, les nouveaux modes de consommation attirent les investisseurs

Pepper Pepper Pepper
7935 - on fire  |  
Comments
Par Anne Taffin - 24 avril 2020 / 17H00

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, 10 opérations ont permis aux startups françaises de lever plus de 138,7 millions d’euros.

Les nouveaux modes de consommation attirent les investisseurs

Montant
138,7
nb d'opérations
10

Lundi matin, la première annonce tombe : Alan lève 50 millions d’euros. Mardi, Vestiaire Collective embraye à son tour avec une opération à 59 millions d’euros. Les investisseurs seraient-ils prêts à rouvrir le robinet des investissements ? Une chose est sûre, ces deux nouvelles montrent que le Covid-19 n’a finalement pas mis un coup d’arrêt aux méga-levées.

Les startups françaises ont réalisé une dizaine d’opérations cette semaine pour un montant total de 138,7 millions d’euros.
Une grande hétérogénéité est cependant à noter entre les différents investissements puisque la moyenne s’élève à 13,8 millions d’euros pour une médiane à seulement 2,5 millions d’euros, Alan et Vestiaire Collective étant clairement les deux moteurs de la semaine. Andjaro, entreprise spécialisée dans le staffing arrive, elle aussi, dans le peloton de tête avec un tour de table à 13,4 millions d’euros. 

Un petit tour d’horizon des dates de création montrent que les investisseurs ont essentiellement joué la prudence. La majorité des startups présentes dans le classement ont au moins 4 ou 5 ans, ce qui leur a permis d’éprouver leurs produits sur le marché. Seuls Fabulabox et Polymate font l’objet d’un investissement en seed. 

Notons également que les startups liées à l’impact et à l’écologie ont bénéficié d’un beau soutien cette semaine puisqu’elles constituent 4 des 9 levées réalisées. Certideal récolte 8 millions d’euros pour poursuivre son développement sur le marché du smartphone reconditionné, la jeune pousse Lizee utilisera son million d’euros pour développer la location comme nouveau modèle de consommation, Vestiaire Collective renforcera son modèle de seconde de main de luxe à l’étranger et Fabulabox poursuivra la fabrication de jouets en matériaux biosourcés grâce à une enveloppe de 240 000 euros.

Cette semaine, c’est Vestiaire Collective, spécialiste dans la seconde main de luxe, qui arrive en première position sur le podium des levées. Il faut dire qu’en matière de tour de table, l’entreprise n’est plus une débutante. Depuis 2013, elle en réalise un tous les deux ans environ (15 millions d’euros en 2013, 33 millions d’euros en 2015, 58 millions d’euros en 2017, 40 millions d’euros en 2019). Cette fois-ci, la startup revient plus vite et plus fort puisqu’elle vient de lever 59 millions d’euros, un an seulement après la dernière. Ses investisseurs historiques ont remis la main au portefeuille, de même que trois nouveaux actionnaires, Korelya Capital, Vaultier7 et Cuir Invest. Grâce à cette belle opération, Vestiaire Collective veut s’attaquer à la Corée et au Japon et booster sa croissance aux États-Unis. 

L’assurtech Alan annonçait lundi une nouvelle levée de 50 millions d’euros. Cette nouvelle opération financière a été menée par le fonds singapourien Temasek qui s’est déjà fait remarquer au début de l’année pour sa participation au tour de table de ManoMano. Ses investisseurs historiques ont également réitéré leur soutien. Seule néo assurance généraliste 100% dématérialisée, la scale-up avait déjà bien terminé l’année 2019 en entrant au classement du Next40. Ces 50 millions d’euros seront un tremplin pour décoller vers d’autres destinations en 2020. Après la Belgique et l’Espagne, la startup souhaite encore renforcer son positionnement en Europe et plus largement à l’international. 

La troisième marche du podium accueille Andjaro et sa levée de 13,4 millions d’euros réalisée auprès d’IDinvest Partners, Sofiouest, Arkéna via We Positive Invest, Alliance Entreprendre et SWEN Capital Partners. La startup répond au grand problème d’absentéisme qui plombe de nombreuses entreprises en limitant le recours à l’intérim et en favorisant le réattribution de postes en interne. Andjaro a développé une solution capable de trouver les ressources disponibles en temps réel au sein de l’entreprise. Finis les innombrables appels pour trouver un remplaçant, en quelques clics, les algorithmes trouvent les collaborateurs et collaboratrices libres à proximité ! 

Vestiaire Collective
#retail
Korelya Capital, Vaultier7, Cuir Invest, Eurazeo Growth & Idinvest Venture funds, Bpifrance, Vitruvian Partners, Conde Nast, Luxury Tech Fund
59 M€
Alan
#Assurtech
Temasek et investisseurs historiques
50M€
Andjaro
#RH
’IDinvest Partners, Sofiouest, Arkéna via We Positive Invest, Alliance Entreprendre et SWEN Capital Partners
13,4M€
Certideal
#Greentech
MAIF Avenir, BNP Paribas Développement, Inter Invest Capital et Citizen Capital
8M€
Energie IP
#IoT
Nexity, Demeter
3M€
Sarus
#Data
Serena, XAnge
2M€
Isybot
#Robotique
Karot Capital, Socomore Ventures et Calao Finance
2M€
Lizee
#Retail
Speedinvest, Alante Capital, Fashion For Good et Volta Circle
1M€
Fabulabox
#Divertissement
Lita.co
240K€
Polymate
#media
Business angels
100K€

Les autres actualités financières de la semaine 

Le fonds d’investissement Heartcore vient de lancer un programme de pré-amorçage dédié aux futurs fondateurs de startups consumer (B2C et B2B2C). Une enveloppe de 100 000 euros sera octroyée à chaque co-fondateur en contrepartie d’une prise de participation de 7%. L’adhésion s’effectuera à distance. Avec cette offre, le fonds souhaite encourager les porteurs de projets à se lancer malgré la crise.  

The Family et Maxime Blondel lancent the Secret Company, un startup studio destiné aux entrepreneurs qui désirent faire grandir un produit déjà validé par les utilisateurs. Le programme de 12 mois portera sur plusieurs axes parmi lesquels figurent la fixation des objectifs, la gestion des pertes et des profits, le management des équipes. Les porteurs de projets bénéficieront également du réseau de the Family, une structure qui accompagne les entrepreneurs depuis 2013. L’objectif de ce startup studio est d’encourager l’entrepreneuriat malgré la crise en favorisant le développement et l’émergence de sociétés auto-financées. 

Le fonds de dotation de Raise, Raisesherpas, annonce en partenariat avec le Crédit Agricole Île de France, l’octroi de 5 nouveaux prêts destinés à soutenir le développement des scale-ups. Lancés il y a tout juste un an, les Prêts Expansion non dilutifs et sans garantie s’adressent à des startups franciliennes innovantes réalisant un chiffre d’affaires compris entre 1 et 10 millions d’euros. Pour ce second tour, Raisesheraps a décidé d’apporter un coup de pouce financier compris entre 200 et 500 000 euros à Hemea, Phenix, Cubyn, MyTraffic et Pandacraft. 

Median Technologies vient de recevoir la première tranche du prêt de 35 millions d’euros accordé par la banque européenne d’investissement le 18 décembre 2019. Cette première aide de 15 millions d’euros sera complétée par deux nouvelles enveloppes de 10 millions d’euros. L’entreprise devra remplir les objectifs de performance préalablement fixés pour les obtenir. Ce type d’accord financier vise à soutenir des projets de recherche et d’innovation développés par des entreprises à fort potentiel de croissance. Median développe des tests d’imagerie basés sur les technologies les plus avancées d’IA. Son produit final devrait permettre de détecter de manière précoce et d’effectuer le suivi de certaines maladies. 

WeLovDevs annonce l’acquisition de Jobprod et TechDoors. Depuis 2010, Jobprod aide les développeurs a évalué leurs compétences grâce à 50 QCM techniques. TechDoors organise, de son côté, des soirées de matching au cours desquelles une entreprise « rencontre » virtuellement 15 développeurs. Ces deux solutions seront  intégrées à l’offre de service de WeLoveDevs. La startup permet aux développeurs de se rendre visible aux yeux des entreprises au sein desquelles ils souhaitent évoluer. Le process est simple : les développeurs sélectionnent des sociétés, créent un profil anonyme et attendent d’être contactés pour une mission.  Avec le rachat de Jobprod et TechDoors, WeLoveDevs entend bien renforcer son positionnement et poursuivre son développement. 

Fondée en 2014, le spécialiste de l’IoT Wistiki a été placé en liquidation judiciaire le 15 avril. Un clap de fin que le CEO attribue à la crise, même s’il reconnaît des difficultés pré-existantes. En plein pivot stratégique, l’entreprise a vu ses partenaires potentiels la lâcher un à un. Ses investisseurs ont affiché le même recul. Devant un manque évident de trésorerie, la startup a été placée en liquidation judiciaire.

Par

Anne Taffin

24 avril 2020 / 17H00
mis à jour le 24 avril 2020
Articles les plus lus du moment
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge