Actus#MaddyMoney
Temps de lecture : 01'25''
20 mai 2022
paysage
Florian van Duyn

35 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine

Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine écoulée. 12 opérations ont permis aux entreprises innovantes françaises de lever plus de 35 millions d'euros.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
35 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine
00:00 - 00:00
00:00
Montant
35,12M€
Nombre d’opérations
12
CHAQUE MOIS, L’ACTU FINANCIÈRE DES STARTUPS DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Dans le cadre de ce bilan hebdomadaire des levées de fonds, Maddyness recense toutes les opérations annoncées par les entreprises innovantes dont le siège social se trouve en France et qui ont été créées à partir de 2001. Tous les secteurs d’activités sont éligibles.

Autres actualités financières

Flink acquiert Cajoo. Le spécialiste allemand de la livraison rapide met la main – pour un montant non communiqué – sur son concurrent français, détenu partiellement par le géant de la grande distribution Carrefour. L’opération doit notamment lui permettre d’« accélérer son expansion sur le marché français et de consolider sa position de leader en Europe » . Carrefour deviendra, pour sa part, « le partenaire exclusif de Flink sur le marché français et un actionnaire direct de la société » . Pour rappel, Flink est valorisée à 2,1 milliards d’euros.

Treatwell rachète Wavy. La startup anglaise, à l’origine d’une plateforme de réservation en ligne de soins beauté et bien-être, met la main – pour un montant non communiqué – sur son homologue française, dont l’application regroupe les outils indispensables aux gérants de salons de coiffure ou de beauté. De la gestion de caisse aux campagnes publicitaires, en passant par le suivi des stocks, cette dernière enrichit la proposition de valeur du Britannique. La France devient, pour l’occasion, l’un de ses principaux marchés.

Swile acquiert Okarito. La startup, spécialiste des avantages salariés, met la main – pour un montant non divulgué – sur son homologue, à l’origine d’une plateforme de réservation et de suivi administratif à destination des petites et moyennes entreprises dont les salariés font des déplacements. Swile entend ainsi « offrir une expérience employée personnalisée et unifiée pour répondre aux besoins des collaborateurs et RH » . Le Montpelliérain rappelle que 70 % des frais professionnels sont engrangés dans le cadre des divers déplacements.

Article écrit par Arthur Le Denn
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
35 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine
00:00 - 00:00
00:00