2 juillet 2024
2 juillet 2024
Temps de lecture : 5 minutes
5 min
4636

A la découverte du «Station F» suédois initié par Norrsken

DEPUIS STOCKHOLM – Dans la capitale suédoise, un lieu joue un rôle de catalyseur pour l’écosystème de la tech à impact : la Norrsken House. Il s’agit d’une véritable fourmilière pour faire décoller les startups du fonds Norrsken.
Temps de lecture : 5 minutes
Maddy+ Réservé aux abonnés

Quand l’été pointe le bout de son nez à Stockholm, les aurores boréales des nuits suédoises interminables laissent la place à un soleil qui ne se couche presque jamais sur la capitale du royaume scandinave. Néanmoins, une aurore boréale d’un autre genre rayonne au cœur de Stockholm.

En effet, il s’agit de la Norrsken House, structure derrière laquelle on retrouve Norrsken, le plus gros fonds d’investissement early-stage à impact en Europe. Et vous l’aurez compris, Norrsken signifie donc «aurore boréale» en suédois. Ce fonds a pu voir le jour sous l'impulsion de Niklas Adalberth, co-fondateur de Klarna, spécialiste du paiement fractionné.

Et pour cause, ce dernier a dédié une grosse partie de sa fortune, à savoir près de 130 millions d’euros, à l’envol de la fondation Norrsken, qui chapeaute le plus gros d’investissement early-stage à impact en Europe. La structure s’est d’ailleurs faite remarquée en mars dernier avec un closing à 320 millions d’euros pour son deuxième véhicule d’investissement. Norrsken repose sur un constat aussi simple qu’édifiant : «Chaque euro investi devrait être net positif pour les gens et la planète. Aujourd’hui, c’est seulement 1 %.»

A mi-chemin entre Station F et la Cristallerie

Dans ce cadre, la Norrsken House de Stockholm joue un rôle central. En effet, dans ce lieu assez vaste, le fonds scandinave s’est attelé à fédérer tout l’écosystème nécessaire au décollage des startups de son portefeuille. Le lieu a d’ailleurs des airs de Station F, trait renforcé par le fait que la Norrsken House a pris place dans une ancienne gare ferroviaire comme la halle Freyssinet qui héberge désormais le campus parisien de startups. Et clin d’œil du destin, le site a ouvert ses portes en 2017, comme Station F. Cependant, la comparaison avec l’incubateur français s’arrête là.

Et pour cause, l’équipe de la Norrsken House n’a pas voulu céder aux sirènes du gigantisme en se dotant d’un bâtiment à taille plus humaine que Station F (34 000 mètres carrés). Et si l’esprit industriel du lieu a été conservé, celui-ci a été transformé en petite jungle urbaine avec des plantes disséminées dans tout l’espace. Une manière de rappeler l’attachement des Suédois à la nature… et à l’impact.

Une logique de startup studio

Cela tombe bien, la Norrsken House a été spécialement conçue pour les entrepreneurs à impact. En réunissant les startups de son portefeuille sous le même toit, la structure veut les mettre dans des conditions optimales pour mettre leur projet sur de bons rails. Pour cela, elles sont accompagnées dans ce lieu pendant leurs 18 premiers mois d’existence, avant de voler de leurs propres ailes. Une approche qui rappelle celle d’un startup studio comme Hexa et de ses locaux de la Cristallerie, inaugurés il y a quelques mois.

Toutefois, Norrsken refuse d’utiliser ce terme et voit cela comme un lieu pour créer de l’émulation entre les entrepreneurs, les investisseurs et d’autres acteurs de l’écosystème tech à impact. «Ici, ils peuvent faire venir des associations, des partenaires, des potentiels clients… C’est vraiment un lieu de vie pour structurer l’écosystème», explique Viktoria Hensler, Ecosystem Manager chez Norrsken, qui nous a fait la visite de ce lieu pensé pour favoriser le bien-être et la créativité des entrepreneurs et des autres visiteurs. Bureaux en open space entourés de plantes, des phone-box en pagaille, des salles de réunion, une cafétéria, une librairie ou encore une salle de jeux pour les enfants : Norrsken a pensé à tout, le tout dans un style épuré et zen, fidèle à l’esprit scandinave.

Un hub central de la tech à impact en Europe

Loin de l’immensité de Station F, qui peut héberger un millier de startups en simultané, la Norrsken House compte à l’heure actuelle une communauté de 150 jeunes pousses membres à Stockholm. Et parmi elles, le fonds espère bien donner naissance à des réussites similaires à celle de Northvolt, géant des batteries électriques, ou d’Einride, spécialiste des camions électriques et autonomes.

Pendant que de nombreux pays européens, dont la France, ne jurent que par l’IA, la Suède veut être à la pointe au niveau mondial dans la tech à impact. Et elle s’en donne les moyens avec trois quarts de ses investissements dans les startups en 2023 qui ont été dirigés vers des projets à impact. Dans ce cadre, la Norrsken House aspire à devenir «le plus gros hub dédié à la tech à impact en Europe». Et même au-delà…

En effet, il existe également deux autres Norrsken Houses dans le monde, à Barcelone, en Espagne, et à Kigali, au Rwanda. «Ce sont des écosystèmes matures dans la tech à impact que l’on peut connecter. C’est idéal pour trouver des partenaires locaux», estime Viktoria Hensler. Et ce n’est pas fini, puisque le fonds scandinave a l’ambition de disposer d’une dizaine d’antennes de ce type dans le monde dans les prochaines années.

10 Norrsken Houses prévues dans le monde

Une nouvelle Norrsken House pourrait ainsi voir le monde à Berlin, et le fonds n’exclut pas d’en installer une à Paris un jour. «La France a déjà donné naissance à des licornes à impact et pourrait prétendre au titre de capitale européenne de l’impact, aux côtés de Stockholm. En tout cas, nous espérons y passer plus de temps», indique Agate Freimane, General Partner chez Norrsken. Et cela peut se comprendre, dans la mesure où 4 milliards d’euros d’investissements en capital-risque ont été fléchés vers des startups à impact en 2023 dans l’Hexagone, selon les données compilées par Dealroom et Pitchbook.

En attendant l’ouverture d’une Norrsken House en France, la Climate House va voir le jour à Paris en fin d’année sous l’impulsion de Lucie Basch (Too Good To Go), Jack Habra (Context), Claire Bretton (Underdog) et Clément Alteresco (Morning). Ce lieu de 2 000 mètres carrés, en plein cœur du Sentier, a vocation à devenir une «maison pour accélération la transition climatique et sociale». Difficile de ne pas y voir un parallèle avec la Norrsken House de Stockholm, véritable source d’inspiration pour l’ensemble de l’écosystème européen de la tech à impact.

Maddynews
La newsletter qu'il vous faut pour ne rien rater de l'actualité des startups françaises !
Maddy+ Réservé aux abonnés
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
La Norrsken House vise à mettre dans les meilleures conditions les entrepreneurs soutenus par le fonds suédois pour prendre leur envol. Crédit : Maxence Fabrion/Maddyness.
Les + lus