Retour en haut
Finance

#LegalTech Captain Contrat lève 4 millions d’euros et prépare un développement européen

#LegalTech : Captain Contrat lève 4 millions d’euros et prépare un développement européen
par

Captain Contrat vient de lever 4 millions d’euros. L’opération, qui fait suite à un premier tour de table d’1 million d’euros bouclé en avril 2016, devrait permettre à la jeune pousse de développer de nouveaux services et d’amorcer un développement à l’international.

C’est en constatant qu’il n’existait pas d’offre pour obtenir des documents juridiques sur mesure à forte protection juridique et à coût abordable que Philippe et Maxime Wagner décident de lancer Captain Contrat en 2013. Leur idée : permettre aux entreprises d’obtenir rapidement des documents juridiques personnalisés, rédigés par un avocat, le tout à un coût très compétitif, et quelque soit leur problématique : contrats commerciaux, dépôts de marque, levées de fonds, modifications de siège social, etc. 

Les besoins sont immenses ; les TPE / PME sont perdues face à leurs obligations légales et administratives, la plupart des dirigeants ne savent pas ce qu’il faut faire pour se protéger dans une relation commerciale ou encore entre associés par exemple et prennent des risques démesurés en bricolant leur juridique

Philippe Wagner, cofondateur de Captain Contrat

Businessman Builds a Tower

La jeune pousse, qui levait un million d’euros en avril 2016 afin de structurer ses équipes (en triplant notamment ses effectifs) et d’industrialiser ses process, annonce ce mercredi un nouveau tour de table de quatre millions d’euros, bouclé auprès du fonds Ambition Amorçage Angels, géré par Bpifrance, et de plusieurs business angels parmi lesquels Cyril Vermeulen, fondateur d’Auféminin.com, et Olivier Heckmann.

À relire : Ce que Captain Contrat a appris de sa levée de 1 million d’euros

De quoi lui permettre de créer de nouveaux services dédiés aux startups et PME afin de “couvrir une gamme de prestations juridiques la plus large du marché et toujours adaptées au degré de complexité de chaque besoin”, précise-t-elle.  Composée à ce jour de 35 collaborateurs, Captain Contrat envisage également un développement européen, avec le lancement d’un pays frontalier de la France.

L’offre Captain Contrat propose une véritable rupture d’usage sur un marché du droit traditionnel et non digitalisé. Sur ce secteur en plein essor, la stratégie de développement initiée depuis quatre ans porte ses fruits et nous sommes ravis de contribuer à leur solidité financière au moment où ils doivent accélérer

Marion Chanéac, partner CapHorn Invest

À relire : Legaltechs françaises : les grandes tendances 2017