Actus#deeptech
Temps de lecture : 01'54''
27 avril 2021
Photo by Paul Einerhand on Unsplash

Unseenlabs renforce son lien avec les Armées pour lutter contre la délinquance en mer

La startup rennaise, qui géolocalise les navires par nanosatellite, vient de lever 20 millions d’euros pour accélérer le déploiement de sa constellation de satellites et intensifier sa présence à l’international.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Unseenlabs renforce son lien avec les Armées pour lutter contre la délinquance en mer
00:00 - 00:00
00:00

L’entreprise rennaise Unseenlabs, dont la technologie permet de géolocaliser les navires par nanosatellite grâce à l’interception de leurs signaux de radiofréquence, a annoncé mardi avoir bouclé un tour de table de 20 millions d’euros en série B. Cette levée de fonds a été menée auprès de partenaires historiques, comme Breizh Up, le fonds de la région Bretagne, Definvest, le fonds du ministère des Armées géré par Bpifrance et Hemeria, mais aussi avec de nouveaux investisseurs, comme 360 Capital, Omnes et Blue Oceans Partners.

Lutte contre les activités maritimes illégales

Créée en 2015, la startup revendique une meilleure efficacité dans la lutte contre la délinquance maritime. La technologie développée par la jeune pousse permet, grâce à sa flotte de satellites, de localiser « depuis l’espace n’importe quel navire en mer, en temps quasi-réel, au kilomètre près » , expliquent les fondateurs dans leur communiqué. Unseenlabs a lancé son premier nanosatellite en aout 2019, puis deux autres en novembre dernier. Ces engins permettent donc d’assurer un suivi précis des activités en mer, au bénéfice d’institutions, d’ONG ou d’entreprises. Parmi les applications possibles, la Spacetech bretonne pourra notamment aider à la lutte contre la pêche illégale, les dégazages sauvages, les trafics illicites ou encore la piraterie.

Avec ce nouveau tour de table, qui suit une première levée de 7,5 millions d’euros en 2018, Clément et Jonathan Galic, ses fondateurs, tous deux ingénieurs dans l’aérospatial, visent haut. Après « une bonne année 2020 » , comme ils l’affirment, les entrepreneurs veulent « changer d’échelle » . L’idée : « accélérer le déploiement de la constellation de satellites » – qu’ils espèrent faire grimper à 20 ou 25 nanosatellites d’ici 2025 -, « soutenir le développement des services de géolocalisation » et « accroître notre présence à l’international » .

« Le new space est un secteur que nous étudions activement depuis un bon moment et nous y avons analysé un grand nombre d’opportunités. Unseenlabs a su nous prouver sa singularité et sa capacité à devenir un leader mondial dans son marché » , déclare Xavier Brunaud, directeur d’investissements chez Omnes, dans le communiqué de l’entreprise. Pour Christian Lim, co-fondateur de Blue Oceans Partners : « Les données apportées par Unseenlabs permettent de surveiller de vastes aires marines beaucoup plus efficacement que par le passé, rendant plus effective l’ambition de protéger 30% des océans d’ici 2030. La technologie d’Unseenlabs constitue une contribution majeure à la transparence des océans et donc à leur meilleure gouvernance » .

Article écrit par AFP, avec Maddyness.
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Unseenlabs renforce son lien avec les Armées pour lutter contre la délinquance en mer
00:00 - 00:00
00:00