Maddyness

Top 15 des startups françaises à suivre (de près) en 2018

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

Top 15 des startups françaises à suivre (de près) en 2018

Pepper Pepper Pepper
10945 - on fire  |  
Comments
Par Géraldine Russell et Iris Maignan - 04 janvier 2018 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Fini 2017. Il est désormais temps de tourner définitivement la page de ces 12 derniers mois et de se lancer à corps perdu dans cette nouvelle année. Et quoi de mieux que de commencer 2018 en faisant l’état des lieux des jeunes pousses qui pourraient nous surprendre ? Maddyness vous dévoile sa sélection.

Owkin

L’intelligence artificielle au service de la découverte de médicaments

Intelligence artificielle, Big Data, et santé. Voila les trois mots (tellement d’actualité) qui définissent Owkin. La startup, lancée en septembre 2016 par Thomas Clozel et Gilles Wainrib (ancien chef de clinique en hématologie clinique à Paris pour le premier et maître de conférence en informatique appliquée à l’Ecole Normale Supérieure pour le second) développe ainsi une solution capable d’accélérer et améliorer la découverte de nouveaux médicaments en s’appuyant sur l’intelligence artificielle et le big data. De quoi faire évoluer les techniques médicales, en amélioration notamment la précision et l’efficacité des thérapies et des médicaments qui y sont associés, mais aussi en accélérant la prise de décision thérapeutique. Rien que ça. 

À relire : Owkin, la startup qui accélère la découverte de médicaments grâce à l’intelligence artificielle

” L’avenir de la médecine n’est pas de remplacer le médecine par de l’IA mais de l’aider. Pour chaque médecin, intégrer et analyser toutes les data d’un patient et les confronter à d’autres références pour qu’il soit bientôt possible d’offrir un maximum de connaissances et de prédictions. L’étude du dossier d’un patient sera simplifiée, précisée et accélérée. Les décisions thérapeutique collectives plus justes pour des cas compliqués, plus rapides dans les autres “, expliquait son cofondateur Thomas Clozel à Maddyness, en janvier dernier.

Less

Un nouveau concurrent de taille dans la mobilité urbaine

Et un nouveau venu dans le secteur – déjà bondé – de la mobilité urbaine : Less. Créée par Jean-Baptiste Rudelle, également cofondateur de Criteo, la jeune pousse, pour l’instant en version test, devrait être officiellement lancée ce mois-ci, en Île-de-France dans un premier temps. Et avec une levée de fonds d’amorçage de 16 millions d’euros, bouclée en novembre dernier (un record !), elle devrait tout simplement dynamiter le marché.

Too Good To Go

Pour mettre fin au gaspillage alimentaire

Too Good To Go connecte les commerçants engagés et des utilisateurs pour récupérer les produits frais restant à la fermeture à petit prix et leur éviter la poubelle. Lancée en juin 2016 à Paris et Lille, la startup fait déjà partie des entreprises avec lesquelles il va falloir compter : avec plus de 800 000 téléchargements, 2500 commerçants partenaires dans plus de 45 villes et quelque 450 000 repas sauvés en 2017, la jeune pousse a tout d’une belle plante. Et réussit sur le segment à la fois très prisé et peu évident de la lutte anti-gaspi. Le service Une Fourmii Verte, qui livrait la nuit les restes des boulangeries, a ainsi fermé ses portes fin janvier…

EcoTree

Et si vous investissiez… dans les arbres ?

Comment allier investissement et développement durable ? EcoTree semble avoir trouvé la solution. La startup bretonne, lancée en 2016 à côté de Brest, propose une solution d’investissement dans les forêts françaises. Plus concrètement, elle permet aux particuliers et aux entreprises de devenir propriétaire d’un ou de plusieurs arbres, en finançant leur plantation. L’arbre prend ensuite de la valeur (2% par an selon EcoTree), et lors de la coupe finale, l’investisseur perçoit l’intégralité des revenus de la vente du bois. 

Une manière de se constituer un patrimoine vert, à l’heure où le développement durable est au coeur des problématiques européennes. Et ça marche : depuis sa création, EcoTree revendique 24 288 arbres plantés, pour 417 702kg de CO2 absorbés.

Diabeloop

Pour faciliter le quotidien des diabétiques

Le secteur de la e-santé française devrait continuer à faire parler de lui en 2018. Si les projets se multiplient dans le secteur, une startup a particulièrement retenu notre attention ces derniers mois : Diabeloop. La startup grenobloise, créée en 2015, développe un dispositif médical permettant de réguler de façon autonome la glycémie, afin de lutter contre le diabète de type 1. Celui-ci, relié au médecin afin qu’il puisse suivre l’évolution du diabète, associe ainsi le contrôle de la glycémie et les injections d’insuline grâce à l’intelligence artificielle apporté par un algorithme développé par la jeune pousse.

À relire : Découvrez les pépites de l’IoT qui s’envoleront pour Las Vegas aux côtés de La Poste

Diabeloop, qui bouclait en septembre dernier un tour de table de 13,5 millions d’euros, s’envolera pour le CES dans les prochains jours, aux côtés de La Poste qui l’a primée lors de son concours French IoT 2017.

Convargo 

Pour fluidifier le fret routier européen

convargo

Impossible de parler des startups à suivre en 2018 sans aborder le secteur du transport de marchandises. Et le choix a été difficile tant le marché français voit de belles pépites monter en puissance ! Parmi elles, Convargo, spécialiste de la mise en relation entre entreprises cherchant à expédier leur stock et professionnels du transport routier de marchandises. Créée en 2016, la jeune pousse permettait ainsi à de potentiels expéditeurs d’obtenir un devis de transport fiable en fonction du coût kilométrique, de la route, ou encore de la saisonnalité. Le contrat validé, ces derniers peuvent ainsi suivre leur marchandise jusqu’à la livraison ainsi que de gérer tout l’administratif lié. Avec un tour de table de 16 millions d’euros bouclé en octobre 2017, Convargo prévoit désormais d’ouvrir de nouveaux bureau en Europe, dans le courant de l’année.

À noter également que d’autres startups oeuvrant dans le secteur du fret, à l’instar de Chronotruck et Shippeo, respectivement créées en 2015 et 2014, devraient elles aussi faire parler d’elles cette année. La première affichait ainsi, il y a quelques mois, une belle levée de série A (3,5 millions d’euros), tandis que la seconde prépare son lancement en Allemagne grâce à un beau tour de table de 10 millions d’euros bouclé en novembre dernier.

Cosmo Connected 

Le phare qui assure la sécurité des motards

L’an dernier, nous vous présentions dans notre top des startups à suivre en 2017 In&Motion, le premier airbag intelligent connecté destiné aux skieurs. Cette année, c’est Cosmo Connected qui a attiré notre attention. La jeune pousse, lancée par Romain Afflelou et Frédéric Metge, met la technologie au service de la sécurité routière grâce à un feu-stop directement intégré au casque des motards. Ajusté à l’arrière de ceux-ci, il s’allume ainsi lorsque le motard freine afin de le rendre plus visible des autres conducteurs. Mieux encore : en cas d’accident, celui-ci est également capable de détecter une situation de détresse et de prévenir les proches et les secours rapidement en leur transmettant la géolocalisation du motard et son profil médical.

À relire : Cosmo Connected, l’objet connecté qui se veut l’ange-gardien des motards

La jeune pousse, qui levait 1,5 million d’euros en octobre dernier après une campagne Kickstarter réussie quelques mois plus tôt, a déjà commencé sa distribution en France, et annonçait vouloir s’appuyer sur le Groupe Mobivia, l’un de ses investisseurs, pour se lancer en Europe au travers des 1000 points de vente de l’industriel.

AssessFirst

La solution pour recruter avec pertinence

À grandir trop vite, nombre de startups ont trébuché sur des erreurs de recrutement. Fréquentes dans le milieu de la Tech, elles n’en restent pas moins dévastatrices pour de petites structures. Une startup permet pourtant de tout simplement… les éviter. AssessFirst, créée en 2002, est déjà un ancêtre dans le paysage des startups RH. Mais 2018 pourrait bien constituer son âge d’or. Avec des capitaux de plus en plus facilement disponibles et des levées record qui se succèdent, les jeunes pousses françaises vont plus que jamais avoir besoin de recruter avec acuité.

« Recruter la bonne personne au bon poste, c’est être capable d’identifier les profils qui ont des dispositions naturelles (raisonnement, motivations, personnalité) parfaitement alignées avec celles qui sont requises pour le poste”, expliquait en 2016 David Bernard, CEO d’AssessFirst, à Maddyness. Grâce aux réponses d’un test en ligne, AssessFirst utilise l’analyse prédictive et le Big Data pour identifier les qualités et les défauts d’un candidat et permettre à l’entreprise de savoir s’ils correspondront au poste qu’il brigue.

Solen

Pour anticiper l’ensoleillement de votre appartement

Difficile de savoir si cet appartement que vous vous apprêtez à acheter sur plan, en fond de cour, au premier étage, verra un jour un rayon de soleil. C’est pour cela que la startup Solen a développé une solution permettant de simuler l’ensoleillement d’un bien, réservée aux professionnels de l’immobilier. Avec le nombre d’urbains qui augmente, les programmes d’immobilier neuf qui sortent de terre un peu partout en France et le réchauffement climatique qui dérègle toutes les prévisions météorologiques, la jeune pousse a toutes les cartes en main pour connaître une croissance exceptionnelle.

KidyGo

Faire voyager ses enfants sereinement

Quel parent divorcé n’a jamais connu la galère de faire prendre le train ou l’avion à son enfant pour qu’il rejoigne son père ou sa mère ? Si aucune startup ne vous enlèvera cette boule au ventre quand vous verrez la bouille de votre bambin s’éloigner, KidyGo vous tranquillisera quant à sa sécurité. La plateforme met en relation les parents inquiets avec des « babysitters » certifiés, qui non seulement veilleront sur votre enfant pendant le trajet mais les occuperont grâce à diverses activités.

CofondateursKidyGo

Avec la perspective d’une mobilité facilitée – l’Hyperloop devrait être testé dès cette année à Toulouse – et des familles recomposées de plus en plus nombreuses, KidyGo répond à une problématique tangible sur un marché amené à se développer. 2018 pourrait bien être une année clé pour la jeune pousse.

Seald

Crypter ses données pour ne plus être espionné

L’espionnage de leurs utilisateurs plus ou moins assumé par les géants de la Tech prendra-t-il fin en 2018 ? Difficile de le savoir. Et comme il vaut mieux prévenir que guérir, Seald pourrait constituer une alternative de choix pour les internautes les plus méfiants – ou les plus avisés. La startup a développé une extension permettant de s’assurer que seuls les destinataires d’un message ou d’un fichier pourront le lire, c’est-à-dire qu’aucun intermédiaire (Seald compris) ne possède de moyen de déchiffrer le contenu. En cas de piratage d’un site ou d’un logiciel concerné, les hackers ne pourraient pas accéder aux fichiers ou aux messages protégés.

À relire : Seald vous permet de crypter tous vos messages, sur n’importe quelle plateforme

eXsens

Créer son double virtuel

eXsens a mis au point une cabine permettant de générer presque instantanément le double numérique d’un individu. Un avatar hyper-réaliste, aux proportions et traits similaires à ceux de son ersatz réel. L’avatar peut être animé et utilisé pour différentes applications (santé, mode, gaming…). Les utilisateurs pourront par exemple simuler des transformations physiques, changer de look, essayer virtuellement un vêtement ou jouer avec leur avatar dans un jeu.

Alors que le e- et le m-commerce se développent à vitesse grand V et que les consommateurs sont toujours plus friands d’une expérience d’achat sans couture, quasi instantanée et personnalisée à l’extrême, eXsens pourrait bien devenir le nouvel outil indispensable aux serial shoppers… comme aux sportifs, qui y trouveraient un moyen de simuler leurs efforts et d’en voir les résultats escomptés, par exemple.

Comet

Pour accélérer la transformation du travail

La pénurie des talents ne passera pas par Comet. La plateforme, lancée il y a quelques mois à peine, permet de mettre en relation les entreprises Tech qui recherchent des profils spécifiques et des ingénieurs freelances spécialisés dans la Tech ou la Data. BlaBlaCar, Airbnb mais aussi Renault ou Engie ont déjà été séduits.

Avec l’essor du travail indépendant, le chômage négatif à l’oeuvre dans le milieu Tech et le développement des problématiques d’innovation au sein des grands groupes, Comet a tout bon et pourrait bien décoller de manière stratosphérique dès cette année.

Feed

La startup qui va relancer la FoodTech

En 2017, Frichti a redonné des couleurs au secteur de la livraison, en berne après les cuisants échecs essuyés en 2016. Nous parions que Feed réussira le même exploit dans le secteur de la FoodTech qui, après avoir connu un âge d’or, est aujourd’hui en mal d’innovation. Alors même que l’humanité, toujours plus nombreuse, cherche toujours le moyen de nourrir bientôt 10 milliards de bouches sans épuiser nos ressources naturelles ni exploser la couche d’ozone – du moins pas plus qu’on ne l’a déjà fait.

À relire : Feed, une boisson nutritive qui remplace un repas complet

Avec ses repas en poudre et ses barres aussi compactes que nutritives, la startup française promet de réinventer la façon dont nous nous nourrissons, non pas quotidiennement mais de manière ponctuelle. Une façon de répondre aux besoins des urbains pressés qui cherchent des repas sains mais qui se consomment rapidement, sans trop de préparation et si possible en mobilité. Après avoir levé 3 millions d’euros en septembre, Feed est prêt à dévorer la concurrence cette année.

SunBirds

Un drone solaire

Pourquoi ne pas y avoir pensé avant ? Alors que les drones ont le vent en poupe auprès du grand public comme de l’armée ou des entreprises utilisant des services de dépannage d’urgence, SunBirds a conçu un drone qui fonctionne à l’énergie solaire, parfaitement autonome et doté d’une intelligence artificielle qui lui permet de se déplacer avec une acuité dont très peu de ses concurrents peuvent se vanter. Une avance technologique dont la startup devrait profiter en 2018 pour prendre son envol.

Par

Géraldine Russell et Iris Maignan

04 janvier 2018 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos derniers articles

La RATP s'apprête à tester des bus autonomes

Innovation
Par Maddyness avec AFP - 18H09vendredi 19 octobre 2018
Next

Passer dans le positif pour mourir demain

Business
Par Camille Raymond - 17H01vendredi 19 octobre 2018
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge