13 décembre 2022
13 décembre 2022
Temps de lecture : 4 minutes
4 min
13763

Speedinvest lève 500 millions d’euros pour investir dans la tech européenne

Speedinvest, fonds européen spécialisé dans les nouvelles technologies, vient d’annoncer une levée de 500 millions d’euros. 300 millions d’euros seront dédiés au lancement d’un quatrième fonds d’investissement et 200 millions seront réinvestis dans les startups du portefeuilles.
Temps de lecture : 4 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.

Speedinvest, fonds d’investissement d’origine autrichienne spécialisé dans l’amorçage, annonce une levée de 500 millions d’euros. 300 millions d’euros seront dédiés au lancement d’un quatrième fonds d’investissement et 200 millions seront réinvestis dans les startups du portefeuille. Au total, ces nouveaux capitaux portent les fonds sous gestion à plus d’un milliard d’euros.

Un acteur de premier plan en France et en Europe

Speedinvest a réalisé à ce jour plus de 20 investissements en France dans des startups opérant dans les six verticales du fonds : la Fintech, la Deeptech, les Marketplaces, l’Industrial Tech, la Santé et le SaaS. Parmi les startups françaises soutenues par le fonds on retrouve Luko, Finary, Lemonway, Flowdesk, + Simple ou encore MyDataModels,

En 2022, le fonds est resté actif en participant aux tours de table de 7 startups françaises. "L’environnement de marché a été moins problématique pour l’amorçage que pour le growth. Au contraire, nous pensons que c’est un bon timing pour investir en seed ou en pré-seed dans les entreprises qui vont se révéler dans les deux prochaines années", indique Oliver Holle, CEO & Managing Partner de Speedinvest.

"Dans les trois prochaines années, nous prévoyons d’investir dans une centaine de startups et la France devrait représenter une partie importante de ces investissements", confie Oliver Holle à Maddyness. La France est aujourd’hui le troisième pays le plus représenté chez Speedinvest, derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni, les terrains de jeu historiques. Mais la France est aussi le marché qui croît le plus rapidement.

Le portefeuille compte également six licornes européennes : Bitpanda, GoStudent, Open, TIER Mobility, Wayflyer et Wefox. Selon Crunchbase, en Seed, Speedinvest se classe parmi les fonds investissant le plus dans les licornes au sein des zones Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA). Speedinvest revendique avoir été en contact au moment du Seed ou du pré-Seed avec plus de 60 % des startups européennes ayant levé en série A.

Lancement de la quatrième génération de fonds

Pour le lancement de Speedinvest 4, l’ensemble des investisseurs historiques ont renouvelé leur engagement et leur confiance auprès de Speedinvest. Parmi les principaux contributeurs, on retrouve Bpifrance, le fonds européen d'investissement (FEI) ainsi que l’américain NEA (New Enterprise Associate) mais aussi des banques et des compagnies d’assurances majoritairement autrichiennes et allemandes. " En tant qu'investisseurs établis aux États-Unis, il peut s'avérer délicat de se repérer sur un marché́ européen très fragmenté. Speedinvest nous permet d’avoir un accès privilégié à leur portefeuille constitué de startups européennes prêtes à passer à l’étape supérieure ", déclare Scott Sandell, Directeur Général de NEA, dans un communiqué de presse.

Les fondateurs de + Simple, Bitpanda, Billie, Planelty, TWAICE et Yokoy, tous membres du portefeuille de Speedinvest, apportent également leur soutien financier. "C’est une marque de confiance de leur part. De manière générale, c’est un signal positif de voir les entrepreneurs réinjecter de l’argent dans l’écosystème européen. Nous avons 250 fondateurs représentés dans nos portefeuilles, avec de belles expériences, c’est une chance de pouvoir utiliser cette communauté pour lancer les futures générations d’entrepreneurs", partage Oliver Holle.

"Ces nouveaux capitaux sont la preuve qu'il y a encore de la place pour innover dans le capital-risque européen. Notre but est d’aider nos startups dans leur expansion à l’international et cela ne peut se faire qu’en étant au plus près des équipes dirigeantes afin de leur apporter un soutien opérationnel au quotidien", déclare Oliver Holle. Spécialiste de l’investissement en amorçage, du pré-seed à la série A, Speedinvest soutient en effet la croissance des startups en les aidant à se développer hors de leur marché domestique et en les accompagnant sur les tours de table suivants.

Focus sur la climate tech

Parallèlement aux 500 millions d’euros levés, Speedinvest annonce la clôture de son fonds de 80 millions d’euros dédié à la Climate Tech, lancé en novembre 2021. Présente dans de nombreux sous-segments de l’Industrial Tech, la Climate Tech représente un secteur stratégique pour l’avenir. D’après le dernier rapport Dealroom, l’investissement en capital-risque dans la Climate Tech pourrait ainsi atteindre 1,4 milliard de dollars d’ici la fin de l’année contre 1,2 milliard en 2021.

Ce thème occupera également une place majeure au sein de Speedinvest 4. "Nos six équipes sectorielles vont continuer d’apporter une attention particulière à la Climate Tech. C’est l’un des rares secteurs sur lesquels l’Europe a une vraie longueur d’avance sur les États-Unis. Cela est dû non seulement à la réglementation, mais aussi au sentiment d’urgence plus présent sur le Vieux Continent", explique Oliver Holle.