écrit le 4 décembre 2023, MÀJ le 4 décembre 2023
4 décembre 2023
Temps de lecture : 3 minutes
3 min
20182

MaddyMoney : 698,5 millions d’euros levés pendant le mois de novembre 2023

Maddyness dresse le bilan des levées de fonds du mois qui s’est écoulé. En novembre 2023, 79 opérations ont permis aux startups françaises de lever près de 698 millions d’euros.
Temps de lecture : 3 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Montant
698,5M€
Nombre d’opérations
79

Ce mois-ci, 79 startups tricolores ont permis à l’écosystème d’afficher un total de 698,5 millions d’euros, propulsant le ticket moyen à 8,8 millions d'euros. Un mois de novembre en hausse par rapport à octobre (526,2M€) mais toujours très loin du record de septembre (1,78Md€). À noter par ailleurs que la moyenne mensuelle avoisine les 679 millions d’euros depuis janvier.

Le ticket moyen gagne donc 2,5 millions d’euros, propulsé notamment par la levée record de Mylight150. A savoir, 100 millions d’euros qui signent un retour timide des méga-levées de fonds. Depuis janvier, seulement une dizaine d'opérations dépasse ce seuil. Si la rentrée de septembre fait exception à la règle, l’année 2023 essuie une baisse générale de 50% par rapport à 2022. La French Tech a engrangé plus de 7,4 milliards d’euros depuis janvier dernier et ne pourra pas compter sur Noël pour rattraper les 13 milliards d’euros enregistrés l’an passé. 

Dans le détail des stades les plus financés en novembre 2023, l’early stage perd du terrain avec 50 amorçages contre 65 le mois dernier, au profit des séries plus avancées : 24 séries A (+9) et 3 séries B (+2).

L'énergie largement en tête

Après s’être emparé de la deuxième place en octobre, le secteur de l’énergie occupe ce mois-ci le haut du classement avec un total de 199,5 millions d’euros, soit une augmentation de près de 200% en l’espace de quatre semaines. Les levées de Mylight150 (100M€) et EOdev (46M€) ont permis au secteur de faire son meilleur score de l’année. 

En deuxième place, loin derrière, on retrouve le secteur de la medtech avec un total de 64,7 millions d’euros, suivi de la deeptech (52,2M€), porté notamment par la levée de la pépite du quantique Quandela (40M€). La suite du classement est occupée par la fintech (46M€), qui fait son retour au top 5 après 4 mois à bas régime. Enfin, la mobilité s’installe à la 5ᵉ place avec un total de 44,6 millions d’euros.

L'Ile-de-France reprend sa première place

Dans le détail du classement régional, l'Ile-de-France reprend sa place de leader avec 401,1 millions d’euros. Sur les 50 levées repérées dans la région, 43 d’entre elles concernent des startups basées hors de Paris, pour un montant atteignant les 290 millions d’euros. L'Auvergne-Rhône-Alpes, qui avait réussi à supplanter le bassin parisien en septembre, notamment grâce à la méga-levée de la deeptech Verkor, maintient sa deuxième place avec un total de 173,2 millions d’euros.

Plus loin, on retrouve encore la Provence-Alpes-Côte-d'Azur (36M€), la Nouvelle-Aquitaine (32,7M€), l'Occitanie (22,2M€), les Hauts-de-France (13M€), les Pays de la Loire (12,7M€) et la Bretagne (7,5M€). À noter que la Nouvelle-Aquitaine a connu la plus grande progression ce mois-ci, passant de la 12e à la 4e place.

Le top 10 des levées de fonds